Maisons des champs, grandes demeures et Folies du Grand Montpellier

En périphérie de Montpellier, le XVIIIe siècle a vu émerger d'élégantes demeures.
Ces "folies", conçus pour des aristocrates ou de grands bourgeois font désormais partie du périmètre de la commune.

Un article présent dans la rubrique :

Dans les alentours de Montpellier, les folies, maisons de villégiature et de réception, connaissent un développement important à partir du XVIIe siècle à la périphérie des villes. Initialement isolées à la campagne, elles sont rejointes peu à peu par l’urbanisation urbaine.

L’usage affiché de ces édifices est le divertissement : réceptions, salons de musique ou cercles de rencontres. Dans leur aménagement intérieur, les pièces essentielles sont privilégiées : salon de bal, galerie pour les musiciens, chambres et boudoirs. La décoration y est aussi raffinée que luxueuse.

Ces édifices sont conçus en marge des hôtels particuliers urbains, plus proche des cercles de pouvoir. L’architecture des folies, légère et délicate, contraste avec l’austérité de ces hôtels urbains, les jardins sont très soignés.

L’apparition de ces maisons de plaisance dans la région montpelliéraine tient son origine de la montée en puissance, à partir du XVIIe siècle, de deux catégories sociales aisées : la noblesse de robe et la bourgeoisie d’affaires. En effet, après le siège de Montpellier en 1622 et le douloureux règlement de la question protestante, la ville se soumet au pouvoir royal. Louis XIII fait alors de Montpellier une capitale juridique et administrative en y installant le siège de puissantes administrations souveraines. Les premières folies montpelliéraines apparaissent ainsi vers la fin des années 1690, dans la dernière partie du règne de Louis XIV. Les folies montpelliéraines connaissent leur âge d’or au XVIIIe siècle, sous l’impulsion d’architectes locaux, notamment de la dynastie des Giral.

Château de Flaugergues

Classé monument historique et propriété de famille depuis 1696, ce château est situé au cœur du vignoble des coteaux de La Méjanelle (caveau dégustation).
Construite à la fin du XVIIe , Flaugergues est l'une de ces demeures appelées "folies" édifiées dans la campagne montpelliéraine.

En savoir plus

Domaine de Grammont

Vers la fin du XIe siècle, quelques moines de l'ordre de Grandmont viennent s'établir dans la solitude d'un plateau caillouteux. Désormais, ce domaine de 90 hectares appartient à la Ville de Montpellier.

En savoir plus

.

Château des évêques de Montpellier

Lavérune 1760
Classé au titre des MH, 2000.

 Château des évêques de Montpellier

Lavérune, arrière-fief du marquisat de la Marquerose, était tenue, en 975, par Béranger de Frédol, comte de Substantion. Il fait élever un château-fort dont il ne reste aucun vestige apparent.

En 1760, l’évêque Renaud de Villeneuve vend des terres pour reconstruire le château, ne laissant subsister de l’ancienne demeure que l’entrée du Nord. C’est sur sa commande que le magnifique salon de musique à l’italienne est réalisé, inspiré de celui de Viviers par Franque.

Le domaine est mis en vente, en 1791, comme Bien National et racheté par Jean-Jacques Brunet qui a réalisé l’aménagement du parc, notamment le jardin à l’anglaise et la plantation d’essences exotiques (magnolia, tulipier de Virginie, cyprès chauve…).

En 1972, la municipalité acquiert le lieu et en 1992 le musée Hofer-Bury y est inauguré, il abrite une collection de peintures et de sculptures contemporaines, par la suite une médiathèque prendra également place au rez de chaussée du château..

Domaine Bonnier de la Mosson

Montpellier 1723-1727
Classé au titre des MH

 Domaine Bonnier de la MossonLes Bonnier de la Mosson commencèrent en 1713, au milieu d'un parc magnifique, la construction d'une splendide demeure.
Malheureusement, seuls le pavillon central et le buffet d'eau, comportant statues, rocailles et coquille, échappèrent à la destruction.

En savoir plus

Domaine de Méric

Au XIXe siècle, ce splendide domaine fut la résidence d'été de la famille du peintre Frédéric Bazille, l'un des précurseurs de l'impressionnisme, qui l'a maintes fois représentée.

En savoir plus

Château de la Mogère

 Château de la MogèreConstruit pendant la première décennie du XVIIIe siècle, par Jean-Antoine Giral, le château de la Mogère se présente comme une vaste et austère façade largement ouverte sur un jardin à la française.

En savoir plus

Le château d'O

Propriété du conseil général de l'Hérault depuis 1906, le château d'eau est caractéristique des "folies" du XVIIIe siècle, ces résidences proches des villes où les privilégiés donnaient des fêtes.
Ce château a été édifié entre 1743 et 1750 par l'architecte Montpelliérain, Charles Gabriel Le Blanc.

En savoir plus

Cartographie des Maisons des Champs

 Maisons des Champs

Partager sur :
LinkedIn Viadeo Twitter Facebook Email

Mairie de Montpellier

1, place Georges Frêche
34267 MONTPELLIER cedex 2

Tramway 1 et 3 arrêt Moularès Hôtel de ville
Tramway 4 arrêt Georges Frêche - Hôtel de Ville
Coord. GPS : 43°35'52"N, 3°52'39"E

04 67 34 70 00

Horaires d'ouverture de l'Hôtel de Ville :
Les lundi, mardi, mercredi, vendredi de 8h30 à 17h30
Le jeudi de 10h à 19h

Horaires spécifiques des services accueillant du public