Carré Sainte-Anne

Le Carré Sainte-Anne est un espace d'art contemporain ouvert gratuitement au public. Les grands noms qui y exposent ont comme défi de construire leurs expositions autour de la monumentalité et de la charge symbolique de cet écrin.

Présentation

Vue d'expositionVoir l'image en grand Vue d'exposition © PSEglise néogothique désacralisée à la fin des années 1980, le Carré Sainte-Anne s’est métamorphosé au fil du temps en un espace culturel puis en centre d’art contemporain en 2011.


Exigence et excellence sont les valeurs qui animent le directeur artistique du Carré Sainte-Anne, Numa Hambursin, dont la ligne empreinte d’une véritable subjectivité le conduit à des suggestions hors des sentiers battus.


Accompagné dans sa mission d’un comité artistique composé du collectionneur d’art François Bebing, du peintre Vincent Bioulès, du directeur du musée Fabre Michel Hilaire, du critique d’art Richard Leydier, du chargé de mission arts plastiques à la Ville Dominique Thévenot et du nouveau directeur de la Panacée Franck Bauchard, les projets d’expositions du Carré Sainte-Anne sont directement produits par la Direction de la Culture et du Patrimoine de la Ville de Montpellier.


Depuis 2011, des artistes de la qualité de Desgrandchamps, Pagès, Di Rosa et Ocampo se sont attachés à entrer en résonnance et à construire des expositions autour de la monumentalité et de la charge symbolique de cet écrin. En 2013, le Carré Sainte-Anne a accueilli plus de 123 000 visiteurs.

Pratique

Coordonnées Plan d'accessibilitéVoir l'image en grand Agrandir le plan

2, rue Philippy — 34000 Montpellier
T +33 (0)4 67 60 82 11

Horaires d'ouverture

Du mardi au dimanche (sauf 25 décembre, 1er janvier et 1er mai)

Hiver : 10h - 13h et de 14h - 18h / Eté : 11h - 13h et 14h - 19h

 

Visites guidées hebdomadaires
Le dimanche 11h, 14h30 et 16h
Visites guidées en groupe
Réservations obligatoires par mail : visites@ville-montpellier.fr ou par tél. : 04 67 66 88 91

 

Entrée libre et gratuite pour tous les publics / Accessibilité aux personnes handicapées

L'oeil & le coeur 2

 

Voir l'image en grand

 

Traits d'esprit dans les collections montpelliéraines

 

24 janvier - 7 avril 2014

 

Certains esprits peu enclins au songe y voient un désir obsédant d'éternité, la trace d'une fêlure ou d'un complexe, parfois même une pathologie. D'autres préfèrent parler de « doux rêveurs », évoquer une passion, une quête, une aspiration qui est celle de l'enfant imaginant que le monde recèle d'innombrables trésors à déterrer. Une chose est sûre. Sans ces francs-grippés de collection, comme on les surnommait au XVIIème siècle, nos musées seraient bien vides et nos artistes bien affamés. Quelles peuvent être les motivations profondes de ces personnages hors du commun, tour à tour agaçants et attachants, qui consacrent tant d'énergie à la recherche, à la poursuite d'œuvres chargées à leurs yeux d'une si haute valeur symbolique ?

 

Le premier volet de « L'œil & le cœur » avait pour ambition de raviver dans l'imaginaire collectif la flamme de cette tradition montpelliéraine, en insistant moins sur la figure du collectionneur que sur l'extrême variété des pratiques, des histoires et des objets concernés. Nous avons choisi pour cette nouvelle édition de concentrer notre attention sur quelques ensembles très cohérents, entièrement voués à l'art contemporain et répondant en écho à la formule de Jean Baudrillard : « Collectionner, c'est aussi collectionner une part de soi-même ». Il faut un vrai courage pour accepter de livrer ainsi au public cette part de soi-même, de son intimité. Ils étaient treize, ils sont quatre, tous absents du premier opus, qui ont joué le jeu sans restriction.

 

Traits d'esprit. Deux amis très proches qui, s'ils ne sont pas de la même génération et n'ont pas commencé en même temps leur collection, partagent leurs impressions et leur intérêt, dont les goûts se croisent et se retrouvent sur quelques artistes. Et puis deux jeunes passionnés de Street Art, deux potes de 27 et 31 ans, pour nous rassurer quant au fait que cette belle et mystérieuse névrose n'a pas d'âge. L'occasion aussi de faire dialoguer des œuvres que l'on ne confronte jamais, à l'image de Supports-Surfaces et du Street Art, alors qu'elles ont tant de choses à se dire. « L'œil & le cœur 2 » est un hommage à ces montpelliérains qui, au long d'une vie et parfois contre toute raison, bâtissent une œuvre unique, une œuvre de l'esprit, une chimère : leur collection.

 

Commissariat : Numa Hambursin

Expositions précédentes

Actualités

Voir toutes les actualités

webcam montpellier

webtv montpellier

CARTES MONTPELLIER