Zones Artistiques Temporaires (ZAT)

11ème édition : Parc Montcalm - 22 et 23 Avril 2017. Pendant 2 jours, plus de 400 artistes confirmés ou en herbe vont transformer le parc Montcalm en théâtre à ciel ouvert.

Un article présent dans la rubrique :

La Ville de Montpellier crée les ZAT

Le projet ZAT !, à l'initiative de la Ville de Montpellier, est une invitation à explorer la ville autrement à travers des projets artistiques surprenants. Il envisage l'espace public comme lieu de liberté et d'expériences. Inventant d'autres parcours dans la ville, faisant résonner projets artistiques et projets urbains, il met la ville en récit(s). Le projet ZAT ! Montpellier souhaite refléter l'identité de Montpellier, ville européenne active et créative, et favoriser le « vivre ensemble ».

La programmation artistique des ZAT est contextuelle : elle s’inspire des lieux investis, de leur histoire, de leur usage, de leur paysage, pour les révéler ou les décaler. Les ZAT mêlent spectacle vivant (théâtre, danse, musique), arts visuels (installations plastiques, pyrotechniques, projections), street art, performances, projets in situ, créations partagées et projets participatifs. Les ZAT proposent également des petits films « Points de vue, points de vie » réalisés avec des habitants, des artistes et des observateurs de l'urbain, visibles sur smartphone ou sur Internet.

ZAT 11 - Parc Montcalm

La Ville de Montpellier organisera les 22 et 23 avril 2017 la 11e édition de la Zone Artistique Temporaire (ZAT).

Après le quartier Figuerolles, c'est le site du Parc Montcalm qui a été choisi pour accueillir cet événement artistique grand public, à ciel ouvert et gratuit dont la direction a été confiée pour la 2e année à Lieux Publics et Pierre Sauvageot.

ZAT 10 - Figuerolles

ZAT 10

FIGUEROLLES, un théâtre à ciel ouvert à Montpellier, une rencontre entre la musique, l'espace public, les habitants et le public


Après avoir mis à l'honneur la danse dans le quartier des Grisettes en avril 2015, la ZAT 10 propose une rencontre entre la musique, l'espace public, les habitants et le public sous la forme d'une « symphonie urbaine » à Figuerolles, du Plan Cabanes à la Cité Gély.


Paroles ou musiques, témoignages ou mouvements, contemporains ou classiques, flamenco ou électro, pas de barrières entre les styles, mais plutôt le plaisir de partager les sons quand ils révèlent l'espace, quand ils illuminent les rues, quand ils mettent en lumière les habitants.


Pour faire vivre ces deux journées, 100 artistes venus d'ici et d'ailleurs s'activeront avec plus de 300 amateurs fous de voix et de gestes, en complicité avec tous ceux qui, dans un quartier en pleine ébullition, comptent comme relais d'énergie.

 

Voir l'image en grand
Au programme promenade, aubade, balconnade, régalade, free-runnade, sirénade et autres dimonade...


On passera sous le grand rideau.
On partagera son repas et ses vocalises.
On bougera au son des cuivres de l'orphéon.
On se fera croquer par un pianiste de renom.
On écoutera la ville à travers de drôles de machines.
On suivra l'alignement monumental des pyramides sonores.
On chuchotera devant ceux qui marchent sur les murs.
On écoutera le parc en passant d'une voix à l'autre et d'une musique à l'autre.
On courra d'un bout à l'autre d'une rue dont les maisons chantent à quatre voix,
ou dont les passants se mettent à glisser ...

 

« Regardez Figuerolles comme vous ne l'avez jamais entendu, ou écoutez Figuerolles comme vous ne
l'avez jamais vu, choisissez votre devise. »
Pierre Sauvageot et Lieux publics, direction artistique de la ZAT 10.

 

Télécharger le programme de la ZAT 10

ZAT 9 - Les Grisettes

La danse dans tous ses états - 5 et 6 Avril 2015

Voir l'image en grand


 Poursuivant la volonté de faire découvrir la richesse des quartiers, la prochaine Zone Artistique Temporaire qui mettra la danse à l'honneur, investira le quartier des Grisettes durant le week-end de Pâques.


 Le quartier, accessible en tramway, est desservi par la ligne 2, station Sabines.

Situé au sud de la ville et abritant l'agriparc du Mas Nouguier, le quartier des Grisettes est lauréat du palmarès Ecoquartier 2011 au titre de la « nature en ville ». La ZAC des Grisettes accueille également le premier projet d'habitat participatif à Montpellier « Le MasCobado ».

 

La ZAT se déploiera sur la partie urbaine, la rambla, et sur la partie paysagère, l’agriparc et le Mas Nouguier.


Télécharger le programme complet de la ZAT#9!

ZAT#8 - Malbosc

Nature et nocturne, sous les étoiles et près du feu - 19 Avril 2014

 

Voir l'image en grand Zone astrale temporaire © DRAprès Boutonnet & Beaux-Arts, la ZAT - Zone Artistique Temporaire prend ses quartiers à Malbosc, plus précisément dans le parc Malbosc : un vaste espace champêtre d’une trentaine d’hectares composé de prairies, de garrigue, d’oliviers, de petits jardins familiaux, de chemins buissonniers… 


Cette ZAT de printemps aura un format exceptionnel : du samedi 19 avril 20h00 jusqu’au lendemain matin au lever du soleil. Pascal Le Brun Cordier, le directeur artistique, dévoile la tonalité de cette 8e édition : « Ce sera une ZAT nature et nocturne, sous les étoiles et près du feu, nichée dans les espaces étonnants du parc Malbosc, un lieu peu connu des montpelliérains. Dans la soirée, on pourra se promener dans le parc en découvrant de fantastiques machines à feu. Il y aura aussi des planètes à observer, des concerts entre chiens et loups, des conteurs, des spectacles étranges… Une cinquantaine de rendez-vous jalonneront cette soirée illuminée puis cette grande traversée de la nuit qui sera aussi une aventure intérieure, intime, à la lueur des flammes, à l’écoute d’histoires fabuleuses. L’enjeu : que nous soyons tous un peu perdus pendant cette nuit unique, pour nous retrouver tous à l’aube, un peu différents.» 

 

Télécharger le programme complet de la ZAT#8!

ZAT#7 - Boutonnet/Beaux-Arts

Do It Yourself - 10 et 11 Novembre 2013


Voir l'image en grand Bâtiment B, Chambre 2014 © Nanda Gonzague

En écho à l’effervescence associative et parfois libertaire de ces deux quartiers dont les habitants, depuis longtemps, font preuve d’un sens réel de l’invention et d’un goût prononcé pour l’action, nous avons imaginé une ZAT “Do It Yourself” ! les dimanche 10 et lundi 11 Novembre 2013.

 

Une ZAT ingénieuse, où des mains dansent, dessinent, manipulent, communiquent, se transforment… Une ZAT chorale, où chacun trouve sa place individuelle collectivement, à laquelle les spectateurs peuvent activement prendre part : en réalisant un film, une émission de radio, en apprenant les bases de “l’ombromanie”, de la marionnette, de la langue des signes, en participant à une création artistique, pour plus de 200 habitants qui ont répondu à l’invitation lancée par des artistes de la ZAT.

 

Dans cette septième édition des Zones Artistiques Temporaires, vous découvrirez l’histoire du mouvement “Do It Yourself”, des punks qui l’ont théorisé et pratiqué, aux “FabLabs” d’aujourd’hui où s’inventent les imprimantes 3D — l’une d’elle sera d’ailleurs en démonstration et une autre fabriquée pendant les deux jours de la ZAT !

Voir l'image en grand We can be heroes, Groupenfonction © Nicolas Joubard

Cette ZAT propose d’autres manières de voir et ressentir la ville, par des parcours décalés, des clins d’oeil à son passé, des rendez-vous singuliers, des immersions artistiques où s’efface la frontière entre fiction et réalité… Et par la découverte de lieux habituellement inaccessibles au public.

 

Enfin, un invité exceptionnel viendra dire, de sa voix de velours, quelques “vacheries” : Jean-Louis Trintignant! Accompagné de Michel Arbatz et Olivier- Roman Garcia. Ils feront souffl er la poésie, à quelques pas de rue du même nom, là où se trouvaient les abattoirs de Montpellier.

 

Et maintenant, pour vous faire votre propre ZAT, suivez simplement l’invitation de Joseph Beuys : “N’attendez pas. Commencez ! Utilisez ce que vous avez !”


Téléchargez le programme complet de la ZAT#7!

ZAT#6 - Mosson/Paillade

Voir l'image en grand Repite conmigo, Delrevès © DelrevèsAérienne et musicienne - 13 et 14 Avril 2013


La 6ème ZAT ! – Zone Artistique Temporaire, a eu lieu dans le quartier Mosson/Paillade samedi 13 et dimanche 14 avril 2013.

 

Trente spectacles et surprises urbaines autour d’une double thématique, aérienne et musicienne, pour découvrir autrement la Paillade.


Quelques temps forts : une vertigineuse danse verticale sur la façade d’un immeuble (Repite conmigo, par la compagnie espagnole Delrevés), un spectacle de théâtre-jonglage où neuf artistes virtuoses font voler des
pommes et de la vaisselle (Smashed par la compagnie anglaise Gandini Juggling), un fascinant duo d’amour entre un danseur et une pelleteuse (Transports exceptionnels, par la compagnie Beau Geste), les curieux Gonflés de la compagnie Didier Théron, une exposition des photos du photographie chinois Li Wei réalisées avec des habitants du quartier en apesanteur, mais aussi plusieurs projets pour les enfants, comme un drôle de manège à propulsion parentale, et de nombreux concerts, notamment avec le rappeur contrebassiste Dgiz, Tata Milouda, slameu- Voir l'image en grand Smashed, Gandini Juggling - © Ludovic des Cognetsse de 63 ans, Orchestra Saïd, Fethi Tabet, Dimoné, la Fanfaraï, The Fakir… et un grand balZAT sous les étoiles.

 

Télécharger le programme complet de la ZAT#6!

ZAT#5 - Arceaux

Résistante et réjouissante - 10 et 11 Novembre 2012

  Voir l'image en grand Rue des dames, La passante © Magali Bazi

Fin 2012, la ZAT s’est installée aux Arceaux, au pied du monumental aqueduc, dans le «quartier des bons vivants» ! Connus pour son marché bio, ses terrains de boules très fréquentés et un bas-relief de Dionysos, dieu du vin et des plaisirs, les Arceaux conservent par ailleurs des traces de la Résistance, comme une croix de Lorraine régulièrement repeinte par un habitant. C’est aussi là qu’a été prise la célèbre photo de Jean Moulin.

 

Cette ZAT fut celle des réjouissances et des résistances. Elle a permis d’amplifier l’esprit festif du quartier et de célébrer tout en l’interrogeant l’esprit de résistance.

 

La Kermesse pyrotechnique et culinaire de La Machine a séduit des milliers d’enfants et leurs parents. On se souviendra longtemps des parties de boules déjantées de X-tnt et des stands de la quincaillerie Parpassanton et de Volubilis infiltrés sur le marché. L’esprit de résistance était porté par Mémento, spectaculaire intervention urbaine de KompleXKapharnaüM sur les murs du quartier et, pour un final «mani-festif», sur la grande place des Arceaux, mais aussi par Les Fils des hommes, une émouvante performance de François Rascalou sur les mémoires de la guerre d’Algérie, et Échappées belles, issue de secours, un spectacle bouleversant de la compagnie Adhok avec des comédiens âgés sortis par erreur d’une maison de retraite.

 

Voir l'image en grand Echappées Belles, Compagnie Adhok © DRUne Zone d’Alter Tourisme rassemblait des invitations à découvrir le quartier d’une manière décalée, comme la fantaisiste et grinçante Chronique des Arceaux de Marion Aubert. Maguelone Vidal a fait entendre le cœur des habitants du quartier, tandis qu’AL, Salamech et Smole avaient investi une maison du sol au plafond pour y dessiner leurs parcours de street artistes.

 

Cette ZAT a vu affluer des dizaines de milliers de spectateurs : une fréquentation record qui a parfois limité la visibilité de certains spectacles. Néanmoins, la cinquième ZAT a rempli sa mission en ayant démontré, pour reprendre les mots du résistant Stéphane Hessel et du philosophe Gilles Deleuze, que «créer c’est résister, et résister c’est créer ».


Télécharger le programme complet de la ZAT#5!

ZAT#4 - Celleneuve

Surréaliste et onirique - 7, 8 et 9 Avril 2012

 

Voir l'image en grand Camélia, Karine Auzier © Thomas MaréchalPour la quatrième ZAT, cap au nord, direction Celleneuve, ancien village vigneron intégré à Montpellier. C’est ici qu’est né Léo Mallet, romancier, créateur du détective Nestor Burma, et poète surréaliste.

 

En hommage à l’écrivain, la ZAT s’est faite surréaliste et onirique ! Les artistes invités ont tous suivi le mot d’ordre d’André Breton, fondateur du surréalisme, qui le définissait comme « la volonté de redonner ses droits à l’imagination», «le goût du hasard et de la déambulation urbaine» et l’affirmation de « la toute-puissance du rêve ». La présence d’un cinéma à Celleneuve a suggéré, enfin, de conférer à cette ZAT une dimension cinématographique.

 

Le projet central de cette édition fut le spectacle du G. Bistaki, compagnie de danseurs circassiens jouant avec des tuiles identiques à celles que l’on trouve sur les toits de Celleneuve. On vit aussi les danseurs de P2BYM perturber poétiquement la circulation des piétons, on entendit Garniouze porter le poème halluciné de Jehan Rictus dans les ruelles du village et Nicolas Heredia jouer derrière l’église les 32 défunts de la Mastication des morts de Patrick Kermann. Une marionnette de 80 ans dansa sur un fil (le Boustrophédon) et le théâtre d’objets bricolés de Volpinex emporta le public dans son univers poétique.

 

À Celleneuve, on a pu voir des films muets accompagnés par Roberto Tricarri et, pour l’un d’entre eux, des en Voir l'image en grand Le Musée Coopératzia, G. Bistaki © Jean-Pierre Estournetfants de l’école maternelle, des courts-métrages surréalistes remixés par Radiomentale, et une séance de cinéma très particulière imaginée par Annibal et ses éléphants. Les spectateurs ont pu découvrir des films de Luis Buñuel, Adrian Paci, Cocteau, Polanski et Jodorowski. Côté musique, Mazalda a fait danser la ZAT, ISI - Insurrection Sentimentale Illimitée a réuni plusieurs DJs, et Dimoné, auteur compositeur interprète, invité dès la première ZAT à composer une chanson par édition, a enchanté Celleneuve avec un titre programmatique : «Soiñons nos rêves».

 

Le succès de cette ZAT fut aussi important que celui des premières éditions : des dizaines de milliers de personnes ont, pendant deux jours, dérivé dans la ville comme dans un rêve surréel.

 

Télécharger le programme complet de la ZAT#4!

ZAT#3 - Port-Marianne

Aquatique et fantastique - 11, 12 et 13 Novembre 2011

 

La troisième ZAT s’est installée en novembre 2011 dans le quartier neuf de Port Marianne, à l’occasion de l’inauguration du nouvel Hôtel de Ville. Toujours en Voir l'image en grand Fous de bassin, Illotopie © Marc Ginot bordure du Lez, ce troisième rendez-vous coïncidait avec l’annonce de l’apparition du «monstre du Loch Lez», le 11/11/11 à 11h11 et 1 seconde !

 

De part et d’autre du fleuve, cette ZAT proposait d’une part une découverte artistique de la mairie construite par Jean Nouvel et François Fontès, et d’autre part un programme de festivités aquatiques et fantastiques destinées à préparer l’arrivée du monstre.

 

Côté mairie, le rituel de l’inauguration fut assuré par le danseur acrobate Antoine le Ménestrel, qui gravit à mains nues la façade nord du nouvel Hôtel de Ville. Un programme de conférences décalées (Opus, Joseph K, ANPU) prit place dans la salle du conseil municipal, tandis que Richard Mitou fit entendre « Les règles du savoir-vivre dans la société moderne » de Jean-Luc Lagarce dans la salle des mariages et les couloirs alentours. De l’autre côté du Lez, onze monstrologues étaient réunis pour commenter l’arrivée du monstre (Arnaud Aymard, Pascal Rome, Jordi Cardoner, Diane Bonnot…). Cette ZAT iconoclaste fut également marquée par les chantiers de fouille des archéologues de l’INRAP, par les expositions du Musée de Lausanne et de la Société Française de Peluchologie, par les dizaines de films, photos et sculptures réalisés par des montpelliérains ayant vu le fameux monstre, par la nuit du bootleg de DJ Zébra et le magistral ballet aquatique d’Illotopie ! Voir l'image en grand Le phare de Port Marianne © Marc Ginot

 

Plus de 30 000 spectateurs ont participé à cette ZAT. Parfois sous la pluie, mais réchauffés par les braséros de Pierre de Mecquenem. Au terme de ce grand week-end particulièrement azimuté, un monstrologue a doctement conclu : « On dit parfois qu’il fallait le voir pour le croire ; ici, à l’inverse, il fallait le croire pour le voir !».

 

Télécharger le programme complet de la ZAT#3!

ZAT#2 - Méric

Horizontale et végétale - 23, 24 et 25 Avril 2011

 

Voir l'image en grand Jeu de vertige, Yoann Bourgeois © Magali Bazi

 En avril 2011, toujours au bord du Lez, la ZAT fêtait le printemps avec éclat dans le Parc Méric. Peu connu des montpelliérains, ce magnifique domaine appartint à la famille du peintre Frédéric Bazille. Il abrite un bois, une belle prairie et un mas, souvent peint par Bazille.

 

Aux antipodes d’Antigone, cette ZAT fut horizontale et végétale. Organisée au rythme de la nature, du lever au coucher du soleil, elle était une invitation à découvrir Méric et prolonger la quête de Frédéric Bazille qui, avec ses amis impressionnistes, chercha toute sa vie à greffer ses personnages dans le paysage. Elle proposa aux Montpelliérains de parcourir du regard les lignes du paysage, d’arpenter les chemins, de flâner le long du Lez ou de s’allonger sous les arbres fruitiers et les pins.

 

Cachés dans les arbres ou sur les rives du fleuve, les 123 « pheuillus » du Phun ont marqué les esprits, tout comme Yoann Bourgeois et sa Fugue trampoline, grand succès de cette 2ème édition. Mais comment ne pas évoquer le souvenir des chanteurs d’oiseaux, les cocons de Patrice Barthès s’éveillant à l’aube, les poèmes érotiques sussurés aux oreilles des spectateurs avant l’orage, les dégustations de sirop de coquelicots, les promenades de l’ethnobotaniste Michel Valentin et les petits déjeuners aux aurores sur la terrasse du mas, qui, parmi tant d’autres propositions ont donné tout leur suc à cette ZAT. Voir l'image en grand Les Pheuillus, Le Phun © Jordi Bover

 

Plus de 25 000 spectateurs ont répondu à l’appel de la ZAT du Parc Méric. À lire la presse et à écouter les retours enthousiastes des spectateurs, ce fut un grand succès qui permit de confirmer le positionnement de la ZAT : assurément poétique et populaire !


Télécharger le programme complet de la ZAT#2!

ZAT#1 - Antigone

Verticale et minérale -11 au 14 Novembre 2010

 

La première ZAT a pris place à Antigone, quartier spectaculaire construit au début des années 1980 par Ricardo Boffil, non loin de la place de la Comédie et de l’Ecusson, cœur historique de Montpellier. Dans ce territoire proche du Lez, le fleuve qui borde la ville, l’architecte catalan a installé Voir l'image en grand Bodies in urban spaces, Willi Dorner © DRun décor urbain « postmoderne », minéral et piéton, où la ZAT a pu faire connaître son projet au plus grand nombre : l’exploration de Montpellier pendant 10 ans, en compagnie d’artistes engagés dans l’espace public. Ainsi fut racontée l’histoire du quartier Antigone et de la femme qui lui donna son nom.

 

Cette ZAT fut verticale et minérale : verticale afin d’inviter les spectateurs à lever les yeux et à ralentir le rythme pour découvrir l’étonnante architecture d’un quartier généralement traversé d’un pas rapide, minérale car elle voulait réchauffer et faire vibrer le béton d’Antigone.

 

Les dizaines de milliers de spectateurs de cette ZAT inaugurale ont vu, notamment, les inoubliables « performeurs » de l’autrichien Willi Dorner se glisser dans d’improbables interstices, les danseurs de Retouramont habiter le ciel, l’ Voir l'image en grand Tarzan, Johan Lorbeer © DRartiste berlinois Johan Lorbeer léviter la main posée sur un mur, le Petit Monsieur tenter de monter sa tente, et les flammes de Pierre de Mecquenem embraser la place du Nombre d’Or. Ils furent nombreux à vivre le marathon théâtral de la cie Mœbius, dédié à Antigone, à écouter « Dans la solitude des champs de coton » de Bernard-Marie Koltès dans une ruelle étroite, à suivre la conférence sérieusement déjantée de l’Agence Nationale de Psychanalyse Urbaine ou à découvrir la fresque street art d’Akrylonumerik relatant l’histoire du quartier.

 

Dès le lancement de cette première ZAT, la rumeur a couru qu’un événement d’un nouveau genre venait de naître à Montpellier, pour le plus grand plaisir des spectateurs ou des passants de hasard. L’histoire des ZAT ne faisait que commencer !

 

Télécharger le programme complet de la ZAT#1!

Partager sur :
LinkedIn Viadeo Twitter Facebook Email

Actualités

Voir toutes les actualités

webcam montpellier

webtv montpellier

CARTES MONTPELLIER

plateforme E-services

montpellier au qotidien - signaler un désagrément

Mairie de Montpellier

1, place Georges Frêche
34267 MONTPELLIER cedex 2

Tramway 1 et 3 arrêt Moularès Hôtel de ville
Tramway 4 arrêt Georges Frêche - Hôtel de Ville
Coord. GPS : 43°35'52"N, 3°52'39"E

04 67 34 70 00

Horaires d'ouverture de l'Hôtel de Ville :
Les lundi, mardi, mercredi, vendredi de 8h30 à 17h30
Le jeudi de 10h à 19h