Actualités

Toutes les actualités

Réaction de la ville de Montpellier suite au décès de Christian Brandstätter

Actualité publiée le 29/01/2024

Nous venons d’apprendre la disparition, à Vienne, de Christian Brandstätter, le plus connus des éditeurs de livres d’art en Allemagne et en Autriche. Outre son métier d’éditeur, Christian Brandstätter fut le collectionneur de photographies le plus attentif à l’œuvre de Paul Wolff exposé actuellement au Pavillon Populaire.

Grâce à ses liens d’amitiés avec Gilles Mora, Christian Brandstätter a mis à la disposition du Pavillon Populaire un ensemble de plus de 130 tirages d’époque qui constitue l’essentiel de l’exposition. Sa disparition alors que son état de santé l’a empêché d’assister au vernissage nous touche profondément.

La municipalité de Montpellier et le Pavillon Populaire adressent à Madame Jeanne Brandstätter l’expression de leurs condoléances en renouvelant les remerciements pour la générosité de Christian Brandstätter dans l’accomplissement de cette exposition qui n’aurait pu avoir lieu sans son aide.

Qui était Christian Brandstatter

Christian Brandstatter est né en 1943 à Lambach (Haute-Autriche). Il travaillait depuis 1968 dans le domaine de l'édition et a signé en tant qu'auteur et concepteur de nombreux livres d'art souvent primés. Il enseignait depuis 1991 à l'Institut für Publizistik de l'université de Vienne. Grand collectionneur de photographies historiques, il est l'auteur de nombreux ouvrages sur l'histoire de l'art et de la culture autrichienne. Christian Brandstätter est décédé dans la nuit du 25 janvier 2024, à l'âge de 80 ans, à la suite d'une brève et grave maladie.

Lorsque Christian Brandstätter, né le 21 septembre 1943 à Lambach (Haute-Autriche), a pris ses fonctions en 1982 avec sa nouvelle maison d'édition, "pour révolutionner le livre illustré, il pouvait déjà, en tant qu'éditeur, se référer à de nombreuses œuvres primées".

Le célèbre critique Hans Weigel a écrit à propos de la fondation : "Il me semble être un éditeur né, même le plus inné, un éditeur de grande envergure, un éditeur constitutionnel, créateur et amateur de livres en union personnelle, un possédé, un connaisseur, un grand créateur. "

Avec des œuvres standard sur Vienne en 1900, Egon Schiele et Gustav Klimt, Brandstätter a rapidement fait sensation au niveau international. Les livres sur la vie spirituelle juive et son immense importance pour la culture de l'Europe centrale ont été pour lui une préoccupation éditoriale depuis le début. Il s'intéressait aussi à la photographie qui, à l'époque, menait encore une existence ombragée. "Il a recueilli de nombreux trésors des débuts du médium", dit la Nécrologie.

Beaucoup plus tard, cette passion et cette activité de collectionneur ont donné naissance à sa propre entreprise : brandstaetter images, que Christian Brandstätter a fondée en 2002 avec son fils. L'agence photographique est la plus grande archive privée d'images d'Autriche et l'une des principales sources de droits d'images historiques.

Christian Brandstätter a surmonté une crise financière de sa maison d'édition au début des années 90. Bien avant le boom, il avait découvert le grand potentiel des livres de cuisine. Il a publié très tôt des œuvres culinaires de Wolfram Siebeck et Ewald Plachutta. À partir du milieu des années 2000, la maison d'édition a fait fureur internationale avec une nouvelle série sur les décennies d'or de métropoles comme Berlin, Londres et New York. En outre, le programme d'édition a été étendu aux domaines du logement et du jardinage.

En 2011, Christian Brandstätter a ensuite cédé la maison d'édition à son fils Nikolaus Brandstätter. Après s'être retiré de son activité journalière, il s'est consacré à la poursuite du traitement de ses vastes collections de photographies historiques.

En outre, il a travaillé comme éditeur d'œuvres standard telles que "Wien 1900", "Das Wiener Kaffeehaus" et "Wien. Portrait d'une ville". Enfin, il a travaillé avec plaisir à la recherche d'images pour le livre "Vienne et les années 20 sauvages".

Mairie de Montpellier

1, place Georges Frêche
34267 MONTPELLIER cedex 2

Tramway 1 et 3 arrêt Moularès Hôtel de ville
Tramway 4 arrêt Georges Frêche - Hôtel de Ville
Coord. GPS : 43°35'52"N, 3°52'39"E

04 67 34 70 00

Du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30 sauf le jeudi de 10h00 à 19h00

Horaires spécifiques des services accueillant du public

Contactez-nous en LSF ou par écrit