Mo.Co. - Hôtel des Collections

Fort de sa position géographique centrale, le MOCO sera l’entité principale de Montpellier Contemporain.
Inauguré en juin 2019 au sein de l’ancien Hôtel Montcalm, il jouera le rôle de plateforme culturelle de la métropole. Sans collection permanente, cet espace sera dédié à l’exposition de collections publiques ou privées, provenant du monde entier

MECARÕ. L'Amazonie dans la collection Petitgas

MO.CO. - Hôtel des Collections

Qu’elle soit collective, individuelle, thématique, historique, chacune des expositions aura la particularité de présenter une collection spécifique : celle d’une fondation, d’un collectionneur privé, d’une entreprise, d’un musée ou même d’un artiste. Des collections qui, pour la plupart, seront dévoilées pour la première fois au grand public.

Un lieu de vie et d’émulation pour tous

Cosmopolite et dans l’air du temps, le MOCO offre à tous les publics la possibilité de participer pleinement à l’art de notre temps.
Le MOCO a été pensé comme un véritable lieu de vie où l’ensemble de la population, toutes générations confondues, aura plaisir à se retrouver au-delà du programme d’exposition. Le restaurant, le parc mais aussi l’espace boutique du rez-de-chaussée, (renouvelé de manière saisonnière) seront des espaces conviviaux qui viendront rythmer la vie quotidienne montpelliéraine, de jour comme de nuit.
Un partenariat a été initié avec l’université Paul Valéry à Montpellier et son réseau de chercheurs afin de créer un Centre international de recherche sur la notion de collection, dans ses aspects les plus divers.

En savoir plus

Découvrez la nouvelle exposition

Voir l'image en grand

Prolongation jusqu'au 20 septembre 2020

Mecarõ. L’Amazonie dans la collection Petitgas est la première présentation institutionnelle de la collection de Catherine Petitgas, figure clé de la reconnaissance de l’art contemporain d’Amérique Latine en Europe, qui collectionne depuis une vingtaine d’années. Sa collection rassemble aujourd’hui plus de 900 œuvres. L’exposition présentée au MO.CO. Hôtel des collections propose une sélection de plus de cent œuvres d’une cinquantaine d’artistes du bassin amazonien. L’exposition met en lumière les relations entre les artistes et leur environnement social, économique et mental.

En partie détruite par les incendies durant l’été 2019, l’Amazonie couvre 6,7 millions de km2 . Il s’agit d’une région naturelle s’étendant sur neufs pays (Brésil, Bolivie, Venezuela, Colombie, Equateur, Pérou, Surinam, Guyana et Guyane française), reconnue pour son bassin hydrographique, sa forêt tropicale et la richesse de sa biodiversité. Comment les acteurs (humains et non humains) de cet écosystème atteignent-ils un équilibre nécessaire pour leur survie dans le contexte géopolitique actuel ? Comment définir un environnement artistique à partir des conditions d’existence et des comportements des êtres vivants qui l’habitent ?

Une scénographie conçue par le duo de créateurs montpellierains Mr. & Mr.

La diversité des œuvres retenues pour l’exposition – couleurs, formats - a été l’élément déclencheur d’une collaboration avec des scénographes.
Le travail du studio montpellierain Mr. & Mr. - Alexis Lautier et Pierre Talagrand - ressemble à un work in progress permanent au service d’une idée récurrente : « architecturer des projets à partir d’une idée folle ». Le duo raconte ainsi des histoires, poétise les fonctionnalités de l’objet et apporte un imaginaire qui reste connecté aux besoins quotidiens.
Mr. & Mr. a été retenu pour intervenir sur le mobilier et sur le parcours des visiteurs à travers les œuvres. Ils proposent une signalétique composée de matériaux naturels, où prédomine le liège.

→ Vernissage jeudi 5 mars, 18h30

Percussionnistes de samba brésilienne, salon de beauté ouvert à tous, distribution de glaces en forme d'organes humains - évoquant avec humour le cannibalisme comme stratégie de décolonisation : les pièces performatives du collectif Opavivra! et l’installation de l’artiste Sol Calero seront activées tout au long du vernissage.

À découvrir en accès libre dans le jardin et dans les espaces d’expositions.

En savoir plus

Des œuvres d’art, en libre accès

Au-delà des expositions temporaires, le lieu est voué à accueillir des interventions d’artistes en lien direct avec son architecture, un parti pris pleinement intégré à la proposition architecturale de Philippe Chiambaretta, « un travail de réenchantement du MOCO (ex Hôtel Montcalm) par l’action d’artistes qui transformeront le fonctionnel en fictionnel.

Cette action se déroulera en trois séquences : le Jardin magique, l’Hôtel réenchanté et la Cour des fêtes.»

Le jardin magique, un jardin-atlas imaginé par Bertrand Lavier

Bertrand Lavier, à qui l’espace du parc a été confié pour la réalisation d’une œuvre pérenne, a travaillé sur un jardin en forme de mappemonde, composé d’espèces végétales du monde entier, choisies en concertation avec le jardinier, paysagiste, botaniste et biologiste Gilles Clément.

Ce projet s’inscrit par essence sur la durée, le temps naturel nécessaire à l’évolution végétale au fil des saisons : temps de plantation, de pousse et d’évolution, animaux paisibles, sans prédateurs, lents... Deux tortues viendront habiter cet espace vivant.

Le jardin sera divisé en deux parties : l’une pénétrable, et l’autre non. Une signalétique dessinée par Bertrand Lavier reprendra les codes d’étiquetage des jardins botaniques. Une fontaine, également conçue par l’artiste, viendra s’intégrer au centre de cet atlas planté. Ce jardin, créé pour le MOCO, est le premier jamais réalisé par l’artiste.

L’Hôtel réenchanté : des interventions artistiques sur le bâtiment

Au-delà du jardin, le bâtiment réhabilité comprendra deux premières interventions artistiques: l’une dans le restaurant/bar, l’autre sur la façade côté parc.

La Cour des fêtes, un espace événementiel modulable, en plein cœur de la ville

Le MOCO propose également un espace de liberté, à réinventer au fil des collaborations (artistes, étudiants, entreprises, associations...)

La cour des fêtes de 640 m2 mètres carrés située à l’arrière du bâtiment est un espace totalement dédié à l’événementiel.

Un lieu qui pourra être réinventé au gré de la programmation artistique du MOCO. La Cour des fêtes pourra également être entièrement privatisée par des entreprises, afin de rassembler et fédérer leurs clients et/ou collaborateurs dans un cadre unique, hors du temps, et au plus près des valeurs d’innovation qu’incarne l’art contemporain.

MoCo - Hôtel des Collections

Salles d'expo

Le MOCO : un espace d'exposition dédié aux collections publiques ou privées du monde entier

Signaler une erreur sur cette fiche annuaire

13 rue de la République
34000 Montpellier

Téléphone :
04 99 58 28 10

Site web : https://www.moco.art/fr/hotel-des-collections

Partager sur :
LinkedIn Viadeo Twitter Facebook Email

Mairie de Montpellier

1, place Georges Frêche
34267 MONTPELLIER cedex 2

Tramway 1 et 3 arrêt Moularès Hôtel de ville
Tramway 4 arrêt Georges Frêche - Hôtel de Ville
Coord. GPS : 43°35'52"N, 3°52'39"E

04 67 34 70 00

En raison de la crise sanitaire, l'horaire d'ouverture de l'Hôtel de Ville est le suivant :
Du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30

Horaires spécifiques des services accueillant du public