Actualités

Toutes les actualités

Déjà plus de 1 000 signataires à l’appel lancé par la Métropole et l’Université de Montpellier pour soutenir les projets IA de Montpellier

Actualité publiée le 04/01/2024

Étudiants, enseignants, chercheurs, ingénieurs et présidents de startups et d’entreprises, représentants des filières, collectivités, établissements de santé... Ils sont plus de 1 100 personnes à avoir répondu présent en signant l'appel lancé il y a quelques semaines par l’Université de Montpellier, la Métropole de Montpellier et les acteurs de l’IA du territoire pour consacrer Montpellier comme place forte de l’Intelligence artificielle.
Déjà plus de 1 000 signataires à l’appel lancé par la Métropole et l’Université de Montpellier pour soutenir les projets IA de MontpellierVoir l'image en grand

Parmi eux, on retrouve de nombreux experts reconnus aux niveaux national et international à l'instar de Yann LeCun, père de l’IA moderne, lauréat du prix Turing, équivalent du prix Nobel en informatique, et directeur de la recherche en IA et vice-président chez Meta.

Un appel à signature qui soutient un territoire engagé pour une IA responsable, souveraine et éthique

La Métropole de Montpellier et l’Université de Montpellier se lancent dans la course pour remporter le grand appel à projet 'IA Cluster' dans le cadre de France 2030, une initiative qui vise à consacrer un pôle d'excellence en intelligence artificielle. Forte d’un écosystème dynamique, Montpellier se positionne comme un acteur majeur dans le domaine de l'IA.

Le jury qui auditionne la délégation montpelliéraine emmenée par l’Université de Montpellier aura lieu le 8 janvier 2024 à 10h à Paris. « Tout le monde a répondu à l’appel » souligne Michaël DELAFOSSE.

L’Université, le CHU, l’ICM, les organismes et laboratoires de recherche, les collectivités territoriales (Région Occitanie, Département de l’Hérault) ont exprimé leur soutien au projet mené à Montpellier, avec notamment un partenariat avec la Métropole et la Région Occitanie.

Cette candidature s’appuie sur un appel à soutien à cette mobilisation sans précédent de Montpellier en faveur de l’innovation, la recherche, et la formation en IA de référence, appel qui vient de dépasser les 1 100 signataires.

La candidature montpelliéraine est la seule à bénéficier d’un soutien aussi large de l’ensemble de la communauté et de l’écosystème du territoire à travers toutes ses signatures. C’est une démarche unique à l’échelle nationale.

Montpellier : une ville bouillonnante d'initiatives sur l’IA

Montpellier Méditerranée Métropole, ancrée dans la région Occitanie, est une plateforme dynamique pour l’innovation, offrant d’exceptionnelles ressources académiques, entrepreneuriales et infrastructurelles. Fidèle à sa réputation de surdouée, Montpellier se distingue par sa proactivité sur le sujet de l’intelligence artificielle :

  • L’Université de Montpellier est reconnue, avec ses partenaires académiques, pour la qualité de ses recherches, avec un positionnement affirmé autour des thématiques “Nourrir, Soigner, Protéger”. L’intelligence artificielle est présente dans tous les champs. Les recherches en IA aux interfaces avec la santé et l’environnement ont donné lieu à de nombreuses réalisations. C’est le cas par exemple de Pl@ntNet réalisée en partenariat entre les organismes de recherche (Cirad, IRD, INRAE, Inria) et des laboratoires de l’Université de Montpellier, qui, forte de ses 25 millions d’utilisateurs dans plus de 200 pays, allie excellence scientifique, recherche participative, et transfert vers les entreprises privées.
  • La Métropole de Montpellier est ainsi la première à organiser une convention citoyenne locale pour déterminer les futurs usages de l’IA pour ses habitants et le territoire. Cette convention offre une plateforme pour le dialogue et l’échange sur les enjeux actuels et futurs de l’IA dans différents secteurs, alliant santé, mobilités, transition écologique, justice sociale et gestion de la relation usager.
  • Le territoire compte de nombreuses entreprises et startups spécialistes et utilisatrices des technologies de pointe en IA. Au-delà des acteurs les plus emblématiques dans le domaine du numérique (Dell, IBM, Atos par exemple) ou dans des domaines utilisant fortement le numérique (Grid Solutions, SLB), plusieurs entreprises sont reconnues comme des acteurs de tout premier plan. Ainsi, alliant IA et cybersécurité, PRADEO et Bfore.ai comptent parmi les plus visibles sur le plan international. La startup Numalis a récemment annoncé sa levée de fonds pour fournir tous les outils nécessaires à la construction d’IA de confiance. Ancrées dans les domaines de la santé, de l’environnement, certaines startups ne sont pas en reste et misent sur l’IA, tels que VOGO, Intrasense, Predict Services ou encore SWEEP qui se positionne comme leader des solutions informatiques de décarbonation.
  • Les collectivités, le Rectorat et l’Université de Montpellier ont également décidé d’unir leur force concernant la formation des publics scolaires et des enseignants, de la primaire à l’université, à l’intelligence artificielle. C’est ainsi que, pour la toute première fois en France, l’ensemble de ces acteurs ont signé un accord d’engagement collectif pour la sensibilisation et la formation des publics scolaires à l’Intelligence artificielle afin de travailler les enjeux tels que les impacts de l’IA sur les travaux scolaires, le droit d’auteur, les données personnelles, les fausses nouvelles, etc.
  • Partenaire fort du projet, le Cines, acteur national avec trois missions (calcul haute performance, archivage pérenne et hébergement) a vu ses compétences récemment saluées avec l’arrivée d’Adastra, le supercalculateur le plus puissant de France. Il est classé au 3ème rang mondial pour son faible impact environnemental au Green 500.
  • En octobre 2022, la Métropole de Montpellier lance un acte fort autour de l’intelligence artificielle en interdisant la reconnaissance faciale par traitement automatisé sur son territoire, pour préserver la liberté publique de ses citoyens. A l'heure où nombre de villes se posent la question de la vidéoprotection avec l’IA, notamment dans la période des jeux olympiques, Montpellier fait le choix d’un numérique de confiance.

“Le numérique est avant tout politique. Ce que nous faisons à Montpellier, à l’initiative de Michaël Delafosse, c’est travailler sur une technologie au service des habitants et de notre territoire. C’est le sens de nos engagements pour une IA de confiance, une IA éthique, souveraine et responsable. Nous sommes le tout premier territoire de France à concerter ses citoyens sur l’IA, entendre leurs préconisations et nourrir la future stratégie IA et data. C’est une IA par et pour les citoyens ”, indique Manu Reynaud.

« Les projets menés à Montpellier en intelligence artificielle sont très nombreux », souligne Philippe Augé, Président de l’Université de Montpellier, « ils rendent compte de la très grande expertise des laboratoires de recherche, des établissements partenaires et des entreprises. Le projet vIA-UM en réponse à l’appel à manifestation d’intérêt “IA Cluster” reflète ces forces et l’importante dynamique de collaboration entre tous les acteurs. ».

Une ville pionnière de l’IA en santé

Montpellier, ville de l’innovation en médecine et plus ancienne faculté de Médecine d’Europe, s’illustre par son écosystème autour des nouvelles technologies médicales. Dans le cadre du projet MedVallée - pôle mondial d’excellence en santé globale - de nombreuses entreprises du territoire montpelliérain utilisent l’IA pour développer de nouvelles solutions médicales, à l’image de Quantum Surgical qui vient d’avoir sa certification européenne pour son robot opérant les cancers des poumons, grâce à l’IA.

C’est également un écosystème fort sur la recherche en santé publique : le CHU de Montpellier travaille ainsi sur le projet ERIOS (Espace de Recherche et d’Intégration des Outils numériques en Santé) au sein duquel le projet ERIOS#1 rassemble le CHU, la société Dedalus et l’Université de Montpellier pour créer le premier centre d’expérimentation sur les usages des logiciels en santé.

Avec plusieurs cas d’usage ciblés (par exemple pour le suivi de l’isolement thérapeutique en psychiatrie), l’IA y tient une place particulièrement importante et des ingénieurs spécialistes des IA génératives travaillent aux côtés des chercheurs pour accompagner la révolution numérique en train de s’opérer.

À Montpellier, la société civile organise des évènements sur l’IA

Les nouvelles technologies de l’IA générative interrogent également toutes les composantes de la société montpelliéraine : de nombreuses tables rondes se sont organisées pour questionner les impacts futurs de l’intelligence artificielle dans différents aspects du quotidien :

Mairie de Montpellier

1, place Georges Frêche
34267 MONTPELLIER cedex 2

Tramway 1 et 3 arrêt Moularès Hôtel de ville
Tramway 4 arrêt Georges Frêche - Hôtel de Ville
Coord. GPS : 43°35'52"N, 3°52'39"E

04 67 34 70 00

Du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30 sauf le jeudi de 10h00 à 19h00

Horaires spécifiques des services accueillant du public

Contactez-nous en LSF ou par écrit