Actualités

Toutes les actualités

Communique de la ville de Montpellier suite à l'évacuation des bidonvilles Zénith 2 et Mas Rouge

Actualité publiée le 08/09/2021

La municipalité oeuvre pour résorber les bidonvilles de la ville de Montpellier dans un souci de respect de la dignité des personnes, de sécurité et de légalité.

La municipalité de Montpellier est engagée depuis juin 2020 sur une stratégie partenariale pour résorber un par un les bidonvilles. Ce type d’habitat ne saurait être la norme, pour des raisons de dignité des personnes, de sécurité et de respect de la légalité, et une énergie importante est déployée pour accompagner les personnes vers des solutions de relogement et, dans l'attente, améliorer les conditions de vie dans ces bidonvilles.

Ce travail partenarial avec les services de l’Etat et les associations a été mis en œuvre avec succès pour la restitution concertée du site des Archives aux Beaux-Arts, où plus d’une centaine de personnes étaient hébergées. Il va permettre dans les prochaines semaines de résorber un squat présent depuis près de dix ans boulevard de Strasbourg et de résorber le bidonville de Celleneuve en juin prochain, avec la création de deux villages de transition.

C’est dans ce même état d’esprit que la municipalité souhaite poursuivre son action ; elle l’a indiqué à l’Etat. La municipalité n’a pas formulé de demande d’expulsion de bidonvilles et demeure extérieure à ces opérations initiées par la Préfecture, en application d'une décision de justice et sur la base d'une demande formulée sous le précédent mandat.

Un engagement constant de la municipalité pour agir contre l'habitat indigne

La municipalité est fortement impliquée sur le dossier de l'habitat indigne, et ce depuis le début du présent mandat. Lors de la campagne municipale, ce sujet a clairement été posé par Michaël Delafosse comme un enjeu de dignité humaine et de solidarité dont on ne peut se détourner. Parmi les points de son programme a ainsi figuré un « plan de résorption de l'habitat indigne, et notamment des bidonvilles, en mobilisant les associations et acteurs de la solidarité ». Ce point fait partie intégrante du bouclier social déployé par la nouvelle équipe municipale. Dès juin 2020, une élue a été spécifiquement nommée sur cette question et un service pilote identifié.

Depuis un an, la Ville et la Métropole de Montpellier se mobilisent fortement aux côtés des acteurs associatifs et les services de l’Etat en mettant en place les conditions d’une résorption de ces sites, l’un après l’autre, afin de répondre aux enjeux d’insertion, de lutte contre l’habitat indigne et de promotion de la santé auprès de populations plus vulnérables.

Une démarche innovante et unique en France de travail partenarial entre les associations et les institutions

La municipalité a souhaité mettre en place une démarche innovante et partenariale pour s’attaquer à la résorption de l’habitat indigne. Elle travaille avec un collectif interassociatif, regroupant notamment deux des structures chargées de l’accompagnement de ces populations (AREA et La Cimade), la Fondation Abbé Pierre et Médecins du Monde.

Ce travail partenarial a engrangé ses premiers succès : en mars dernier, le squat Luttopia, qui abritait lui aussi une centaine de personnes, a fait l’objet d’une restitution concertée, avec des solutions de relogement des personnes hébergées et un soutien à des solutions d’habitat intercalaire. Pour le maire, il s’agissait de « remettre en dignité l’ensemble des personnes qui vivaient dans des conditions très difficiles et qui, année après année, étaient laissées à l’abandon ».

Pour les autres habitats indignes, la Ville a la même volonté de synergie des différents acteurs, préfecture, les bailleurs sociaux, le conseil départemental dans ses missions sociales et d’insertion, la Métropole et la Ville de Montpellier et secteur associatif.

Des actions engagées pour l'amélioration des conditions de vie

Dans le cadre du Plan Pauvreté, un projet de sanitation du bidonville de Zénith 2 a été lancé. Depuis avril 2021, en concertation avec les habitants, un travail est mené pour prévoir des modules sanitaires avec toilettes et douches, des branchements à l'eau potable, une évacuation des eaux usées, la mise en place de branchements électriques sécurisés.

Un deuxième projet concerne la création d’une maison commune sur ce site, un lieu collectif dédié aux familles pour pouvoir proposer des actions en lien avec le vivre ensemble, la scolarité, et l’accès aux loisirs et à la culture, le soutien à la parentalité, le soutien à l’insertion socio-professionnelle, et l’émancipation des femmes. Une même énergie est déployée pour aller vers la résorption du bidonville de Celleneuve, en accord avec l’Etat et les associations.

Ce travail prévoit une évaluation sociale précise de ce bidonville, des propositions de relogement pour les familles qui le souhaitent et la mise en place de deux villages de transition pour faciliter l’insertion des habitants. Ce modèle partenarial travaillé avec les associations a fait l’objet d’un phasage qui vise à la résorption de ces bidonvilles un par un tout au long du mandat, tout en mettant en œuvre des actions temporaires pendant cette période à l’image des projets de sanitation évoqués.

Au-delà de ces projets, des actions de terrain au quotidien sont en effet menées par les services de la Ville, sur son budget propre, pour améliorer les conditions de vie et protéger les habitants : approvisionnement en eau, sécurisation électrique, campagnes de vaccination, domiciliation postale au CCAS, désinsectisations…mais aussi pour favoriser l’insertion sociale et professionnelle, en transversalité avec de nombreux acteurs.

Partager sur :
LinkedIn Viadeo Twitter Facebook Email

Actualités

Voir toutes les actualités

webcam montpellier

webtv montpellier

CARTES MONTPELLIER

plateforme E-services

montpellier au qotidien - signaler un désagrément

Mairie de Montpellier

1, place Georges Frêche
34267 MONTPELLIER cedex 2

Tramway 1 et 3 arrêt Moularès Hôtel de ville
Tramway 4 arrêt Georges Frêche - Hôtel de Ville
Coord. GPS : 43°35'52"N, 3°52'39"E

04 67 34 70 00

En raison de la crise sanitaire, l'horaire d'ouverture de l'Hôtel de Ville est le suivant :
Du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30

Horaires spécifiques des services accueillant du public