Tribunes politiques

Retrouvez sur cet espace les tribunes des groupes politiques du conseil municipal de la Ville de Montpellier.

Mai-juin 2024

Majorité municipale

Montpellier, en route vers les JOP

Julie Frêche, présidente du groupe Socialiste, écologiste et républicain

Montpellier, ville sportive, accueillera les 13 mai et 25 août, le passage de la fl amme olympique, symbole de paix et d’unité entre les peuples. Notre fi erté est grande d’être la seule ville à recevoir à l’occasion des Jeux olympiques et paralympiques la fl amme. Synonyme de fête et illustration de notre politique sportive exigeante et populaire, ce temps fort permettra à tous, petits et grands, de se construire des souvenirs de ce moment historique.

En mettant à égalité pratique olympique et paralympique, nous défendons les valeurs du sport par le développement du sport féminin, en encourageant la pratique sportive amateur avec le chèque Coup de pouce à 50€, par une politique active de rénovation des infrastructures…

Le passage de la fl amme est tel un fi l d’Ariane d’une année 2024 tout entière tournée vers le sport avec l’accueil d’évènements d’envergure nationale et internationale. Plus que jamais, notre ville sera, cet été, un gymnase à ciel ouvert.

Contournement Ouest de Montpellier : pas de méga autoroute en ville

Manu Reynaud, président du groupe Choisir l’Écologie à Montpellier

Le temps des autoroutes en ville est fi ni. Nous le savons, plus il y a de voies, plus il y a de trafi c et plus il y a de trafi c, plus il y a de pollution. Pourtant, Vinci tente de nous imposer son projet de méga autoroute de contournement ouest de Montpellier à 300 millions d’euros. Un projet qui va générer plus de 269 000 tonnes équivalent CO2 en 20 ans et la destruction d’espèces animales protégées ! !

Ce sont tous les effets de la politique que nous menons qui seraient effacés. Elu.e.s écologistes, nous proposons autre chose qu’une méga autoroute en pleine ville. Les 300 millions budgétés par Vinci doivent être utilisés pour deux boulevards urbains limités à 70 km/h avec une voie réservée au covoiturage et aux bus. L’un à l’Ouest et l’autre en transformant l’actuel A709. Nos objectifs sont clairs : lutter contre la pollution, réduire le trafi c automobile, lutter contre l’étalement urbain. À Vinci de payer.

Liberté, égalité, fraternité, Gratuité des transports à Montpellier !

Émilie Cabello, adjointe au maire déléguée à l’Accessibilité Universelle et au Quartier Port Marianne

La Ville de Montpellier oeuvre quotidiennement pour l’accès « à Tout pour Tous ». L’enjeu de l’inclusion des personnes en situation de handicap sur notre territoire se joue à toutes les étapes de la vie, dès le plus jeune âge et dans tous les domaines.

L’accessibilité aux Droits, aux transports, aux ERP, au travail, au logement, à l’Inclusion Scolaire, à la culture et aux sports sont autant d’enjeux pour la Ville qui souhaite tenir sa promesse de ville inclusive pour adapter l’environnement aux « plus empêchés » ; pour leur permettre sans distinction, la même participation et la même citoyenneté dans la cité.

Depuis 2021, la Ville a décidé de mettre en lumière la Journée Internationale des Personnes en situation de Handicap qui a été instaurée par l’ONU en 1992.

L’accessibilité universelle est un combat de tous les jours autant dans l’adaptation/conception de projets et dans leur mise en place que pour les personnes qui vivent le handicap au quotidien.

Opposition municipale

La ville et la Métropole de Montpellier très endettées !

Abdi El Kandoussi – président du Groupe « Montpellier Citoyens » – Citoyens, Divers gauche et Écologistes

Le budget 2024 de la majorité n’intègre pas les contraintes économiques : croissance ralentie, forte infl ation, choc énergétique, taux d’intérêt élevés. De plus, la demande de l’État aux Collectivités Locales de participer à la mise en ordre des fi nances publiques n’est pas prise en compte. La Cour des comptes juge la situation budgétaire nationale « préoccupante ».

Nous qualifierions le budget municipal de « catastrophique ». Le montant de l’épargne net s’effondre. L’explosion à 12,9 ans de la capacité de désendettement révèle des fi nances fragilisées et non maîtrisées. La taxe d’enlèvement des ordures ménagères, augmente pour la 2e fois depuis 2020 et passe de 12,35 à 14,62 %. C’est une augmentation de 18,4 %.

Autre augmentation de 30 % : la taxe GEMAPI (lutte contre les inondations) : de 10 à 13 millions. Les Montpelliérains n’échapperont pas à une augmentation d’impôts et ces choix politiques impacteront inéluctablement la taxe foncière. Cette mauvaise gestion obscurcit l’avenir de Montpellier. Avec des hypothèses optimistes d’évolution des dépenses, l’endettement s’établirait à 1,4 milliard : progression de 64 %. Les habitants de la Métropole de Montpellier sont dans un scénario catastrophique des fi nances !

Contre l’augmentation des taxes en 2024

Serge Guiseppin, président du groupe Le Coeur et l’Action

Cette année, le contribuable devra supporter « le rééquilibrage des taxes », en plus de l’augmentation des bases fi scales. La TEOM augmentera de 18,4 %, alors que son rééquilibrage n’est pas imposé par la loi, et la taxe GEMAPI de 5 M€, sans pour autant que sa stabilisation ne soit garantie. Nous en appelons à une rationalisation de nos dépenses de fonctionnement et d’investissement, afi n que nos concitoyens cessent de subir les conséquences d’une mauvaise gestion budgétaire.

Un budget sans vision

Alenka Doulain, conseillère de Montpellier Union Populaire Écologique et Sociale

En 4 ans, notre travail a dévoilé les contradictions d’une majorité se disant de gauche mais adoptant une politique macroniste. Le budget actuel ignore nos propositions, négligeant des investissements cruciaux pour notre ville, compromettant ainsi son développement et le bien-être de ses habitants.

Montpellier en faillite

Annie Yague, présidente du groupe Passionnément Montpellier

Une qualité de vie dégradée, une circulation chaotique, des travaux désordonnés, une augmentation de la taxe sur les ordures ménagères et pourtant une ville de plus en plus sale. Une gratuité totale des transports qui nuit à la qualité de service. Une culture en péril, un opéra qui sera défi citaire de 5,4M€ fi n 2024. Une dette qui explose, une attractivité du centre-ville en berne. Une pollution qui perdure et qui va s’aggraver avec le projet de construction d’un four à plastiques.

Vivement 2026.

Mairie de Montpellier

1, place Georges Frêche
34267 MONTPELLIER cedex 2

Tramway 1 et 3 arrêt Moularès Hôtel de ville
Tramway 4 arrêt Georges Frêche - Hôtel de Ville
Coord. GPS : 43°35'52"N, 3°52'39"E

04 67 34 70 00

Du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30 sauf le jeudi de 10h00 à 19h00

Horaires spécifiques des services accueillant du public

Contactez-nous en LSF ou par écrit