Tribunes politiques

Retrouvez sur cet espace les tribunes des groupes politiques du conseil municipal de la Ville de Montpellier

Un article présent dans la rubrique :

Majorité municipale

CONCERTATION : RÉNOVONS NOTRE VILLE !
Philippe Saurel, citoyens, divers gauche, écologistes

Deux quartiers ont été retenus par l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU) pour faire l’objet d’un nouveau programme de renouvellement urbain. Le premier concerne un programme d’intérêt national sur le quartier de la Mosson et le second, un programme d’intérêt régional sur la copropriété des Cévennes.

Malgré le dynamisme économique et démographique depuis une cinquantaine d’années, certains secteurs de la ville cumulent des difficultés sociales et économiques caractéristiques de nombreux quartiers prioritaires.

Le contrat de Ville, que nous avons signé avec l’État, doit nous permettre de répondre aux enjeux en termes de cadre de vie, de réhabilitation de l’habitat, de développement économique et d’emploi.

La concertation que nous avons mise en place sur les secteurs Mosson et Cévennes a permis de présenter les enjeux des projets aux habitants afin d’enrichir le programme de travaux par la contribution de chacun.

Les propositions présentées par l’équipe de conception doivent répondre à de multiples contraintes comme organiser la mixité dans le logement, renforcer l’accessibilité (véhicules, piétons, secours…) et la présence des services et équipements.

Le projet de renouvellement urbain que nous portons est ambitieux pour la Mosson et les Cévennes car il permet de « retisser la ville » en soutenant le développement économique et en plaçant la tranquillité publique, la prévention de la délinquance et la sécurité au coeur des préoccupations.

Pour ces secteurs de la ville, le projet de rénovation urbaine a approuvé le démarrage anticipé d’opérations de logements sociaux comme la démolition de la tour d’Alembert, la réhabilitation des résidences « Cap Dou Mail », « Cérès » et « Les Gémeaux ».

Ces réhabilitations ne se résument pas uniquement à la remise à neuf mais consistent également à améliorer le fonctionnement des stationnements, à réinvestir les rez-de-chaussée commerciaux et réétudier les accès piétons et automobiles. La recomposition des espaces extérieurs (voiries, piétons…) permet de définir de nouvelles pratiques et de redynamiser les entrées de quartiers.

Ces projets, engagés sur les quinze prochaines années, doivent enrayer cette dynamique de paupérisation et de concentration des populations les plus fragiles par la diversification socio-économique des habitants et l'augmentation de l’attractivité de ces quartiers.

Les axes essentiels pour réussir cette mutation impliquent des interventions lourdes sur le cadre de vie (bâti et non bâti), la vie commerciale du quartier, les aménagements des espaces publics pour désenclaver certains secteurs et favoriser l’implantation d’activités économiques.

Face à ces défis, il apparaît avant tout nécessaire de concerter afin que les travaux, qui seront validés, obtiennent l’adhésion des habitants et des usagers.

Montpellier Notre Ville
n° 443 mai 2019

Opposition municipale

LIGNE 5 : L’ARLÉSIENNE À MONTPELLIER…

Ligne 5 : toujours rien... Nous le rappelons régulièrement, la ligne 5 du tramway devait être en service en 2017. Cela aurait permis de soulager les embouteillages insupportables, d’offrir aux habitants de l’ouest et du nord de la Métropole une alternative à la voiture.

Le tramway permet à chacun de gagner du pouvoir d’achat. À une époque où la qualité de l’air se dégrade, ce mode de transport contribue à réduire la pollution. Or, en ce début d’année, nous ne connaissons toujours pas son tracé, et sa mise en service est prévue au mieux pour…
2027. Soit dix ans de retard, au bas mot !

Ainsi, par rapport aux autres grandes villes du pays, Montpellier est à l’arrêt. Car elles, elles ont réalisé dans la présente mandature une ligne de transport : de métro à Toulouse et à Rennes, de tramway à Avignon...

Une première pierre est annoncée en fin d’année… Personne n’est dupe de cette vieille pratique politicienne : M. Saurel semble confondre l’intérêt général et son intérêt électoral. En revanche, tout le monde va rester confronté aux problèmes de circulation à Montpellier !

En outre, ce retard aura une grave conséquence pour les contribuables, car un surcoût de 69 millions sera à leur charge, la facture passant de 360 à 429 millions d’euros ! M. Saurel aime communiquer et tergiverser...
Ce n’est pas un acte gratuit pour les Montpelliérains.

Contact : michael.delafosse@ville-montpellier.fr

Michael Delafosse
Président du groupe
« La gauche pour Montpellier »

NOTRE RÔLE, VOUS REPRÉSENTER

Jacques Domergue, groupe Les Républicains-Centre-Société civile

Aucun texte n’est parvenu à la rédaction

 

PSAUREL, PS ET… PLUS QUE 11 MOIS ET PUIS BASTA !

Djamel Boumaaz, NF

Plus que 10 mois et nous pourrons enfin définitivement tourner la page de cette politique autrement(songe) du Parti du Système ;-)

Audrey Lledo, Rassemblement National

Aucun texte n’est parvenu à la rédaction.

Anne Brissaud, Opposition, Centre Droit

Aucun texte n’est parvenu à la rédaction.

Montpellier Notre Ville

n° 443 mai 2019

Partager sur :
LinkedIn Viadeo Twitter Facebook Email

Actualités

Voir toutes les actualités

webcam montpellier

webtv montpellier

CARTES MONTPELLIER

plateforme E-services

montpellier au qotidien - signaler un désagrément

Mairie de Montpellier

1, place Georges Frêche
34267 MONTPELLIER cedex 2

Tramway 1 et 3 arrêt Moularès Hôtel de ville
Tramway 4 arrêt Georges Frêche - Hôtel de Ville
Coord. GPS : 43°35'52"N, 3°52'39"E

04 67 34 70 00

Horaires d'ouverture de l'Hôtel de Ville :
Les lundi, mardi, mercredi, vendredi de 8h30 à 17h30
Le jeudi de 10h à 19h

Horaires spécifiques des services accueillant du public