Actualités

Toutes les actualités

Lutte contre la précarité menstruelle : une première campagne de distribution de protections hygiéniques organisée jusqu'au 9 décembre

Actualité publiée le 08/12/2021

L'hygiène et la précarité menstruelle constituent un enjeu important de santé publique et de solidarité. Elle concerne près de 2 millions de femmes dont l’accès aux protections hygiéniques est difficile ou impossible pour des raisons avant tout financières.

Cette situation porte atteinte à leur dignité, constitue un frein à l’insertion de milliers de femmes en situation de précarité et augmente les risques de déscolarisation. C’est également un facteur de risque pour la santé en cas de renouvellement insuffisant des protections. Engagée dans la lutte contre la précarité menstruelle, le Planning Familial 34 - en partenariat avec l'État, la Ville de Montpellier, et le Secours Populaire Français 34 - organise depuis mardi à Montpellier une première campagne de distribution de protections hygiéniques écologiques et gratuites auprès des femmes en situation de précarité.

 Carine FAVIER, Déléguée départementale au Planning Familial, Stéphanie CANOVAS, Déléguée départementale aux droits des femmes, Direction Départementale du Emploi, du Travail et de la Solidarité, Fatma NAKIB, Adjointe au Maire de Montpellier, déléguée à l’Egalité, aux droits des femmes, et à la lutte contre les discriminations, Fabien ALBERT, secrétaire général du Secours Populaire 34, en présence des nombreuses associations partenaires, présenteront ce dispositif
le jeudi 9 décembre à 9h à la Centrale du Secours Populaire Français, 371 avenue du Marché Gare à Montpellier.
Temps ouvert à la presse. *

*Présentation du pass sanitaire et port du masque obligatoires

Des protections hygiéniques distribuées gratuitement auprès de 2500 montpelliéraines et un accès facilite à la prévention en santé sexuelle et reproductive

Si la distribution de protections hygiéniques s’est organisée en France ces dernières années, l'initiative développée à Montpellier est totalement novatrice puisque la distribution des protections permet d'organiser des rencontres avec les femmes concernées, aux sein des 32 associations partenaires. Il est ainsi possible de les sensibiliser :

  • aux différentes solutions de protections menstruelles (serviette, tampon, culotte menstruelle, cup, serviette lavable),
  • à la santé sexuelle et reproductive (présentation des différentes techniques de contraception ; repérage précoce de l’endométriose ; orientation vers un parcours de soin approprié si nécessaire),
  • à la lutte contre les violences et aux différents recours pour être accompagnée.

Ce projet innovant coordonné par le Planning Familial 34 est soutenu par l'État principal financeur (DDETS - Délégation départementale aux droits des femmes), la Ville de Montpellier, et le Secours Populaire Français 34 en charge du stockage des protections périodiques à la Centrale, de l’accueil et du ravitaillement des associations pour la première distribution et les suivantes. Il s'appuie sur un groupe de travail  "Santé pour Toutes et Tous" qui fédère les associations partenaires.

De plus, la prise en compte éthique de la fabrication et du recyclage des protections est une composante essentielle du projet, tout comme la traçabilité des produits. Une évolution envisagée serait de permettre à certaines des bénéficiaires de fabriquer des protections lavables (culottes et serviettes) dans une dynamique d’insertion par l’économique.

Enfin, le Conseil montpelliérain de la jeunesse, engagé et solidaire, vient de décider de réaffecter le budget de la soirée du Conseil montpelliérain,  annulé pour cause de crise sanitaire Covid-19, à l’achat de près de 1000 culottes menstruelles en cours de fabrication. Elles feront l’objet d’un don aux associations afin d’être distribuées aux femmes en grande précarité financière.

Focus sur les modalités de cette 1ère campagne de distribution

  • 2500 Montpelliéraines aidées, repérées par les 32 structures partenaires (associations de quartiers, associations humanitaires, acteurs de la veille sociale),
  • accès gratuit à des protections hygiéniques en coton 100% bio de la marque française JHO,
  • 1 distribution d’une boite de 10 protections par femme et par mois assurée en proximité par les structures partenaires,
  • 6 distributions par an à destination des structures partenaires, qui recevront de quoi répondre aux besoins des bénéficiaires pendant deux mois,
  • première distribution du 6 au 9 décembre 2021,
  • prochaine campagne de distribution : février 2022. Les bénéficiaires seront informées par les structures référentes

La précarité menstruelle : un enjeu de santé publique

Une femme a ses règles plus de 500 fois au cours de sa vie. Cela représente entre 10 000 et 15 000 protections hygiéniques. Ces protections hygiéniques sont indispensables mais ne sont pas gratuites et représentent un budget important. En France 1,7 millions de femmes n’ont pas les moyens de s'en procurer en quantité suffisante, en raison de situations exogènes, financières... C’est ce que l’on appelle la précarité menstruelle. Au-delà de ces aspects économiques, l’enjeu écologique autour des protections, le manque de recherche sur les pathologies liées aux règles, le manque d’information et les tabous concernant les menstruations sont autant de facteurs qui plongent toutes les femmes en situation de précarité menstruelle. Or, la précarité menstruelle a des conséquences dramatiques en termes d’hygiène et de santé. Ces femmes sont parfois contraintes de garder la même protection hygiénique pendant plusieurs jours, ce qui augmente considérablement le risque d’infection et de choc toxique. Elles peuvent aussi avoir recours à des produits inadaptés ce qui peut conduire à des problèmes de santé intime ou encore à l’absentéisme à l’école et au travail.


Partager sur :
LinkedIn Viadeo Twitter Facebook Email

Mairie de Montpellier

1, place Georges Frêche
34267 MONTPELLIER cedex 2

Tramway 1 et 3 arrêt Moularès Hôtel de ville
Tramway 4 arrêt Georges Frêche - Hôtel de Ville
Coord. GPS : 43°35'52"N, 3°52'39"E

04 67 34 70 00

Du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30 sauf le jeudi de 10h00 à 19h00

Horaires spécifiques des services accueillant du public