Actualités

Toutes les actualités

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale en visite à Montpellier

Actualité publiée le 16/11/2018

Le 16 novembre 2018, Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Education Nationale était en visite à Montpellier afin d'échanger sur le dispositif de dédoublement des classes. L'occasion de rappeler que l'éducation est le 1er budget de la Ville.
 Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale en visite à MontpellierVoir l'image en grand

Premier budget de la Ville avec une enveloppe de 93M€ cette année, l'éducation demeure une priorité et les actions menées dans les écoles montpelliéraines visent une réussite éducative et sociale, à la hauteur d'une ville en pleine croissance et garantissant les meilleures conditions de travail aux petits Montpelliérains.

Vendredi 16 novembre 2018, Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Education Nationale, s'est rendu dans l'une des écoles exemplaires du dispositif de dédoublement, l'école Galilée de Montpellier.

L'occasion d'échanger avec Philippe Saurel, Maire de la Ville de Montpellier et Sonia Kerangueven, élue à l'éducation, sur le dispositif de dédoublement des classes, mis en place à Montpellier à la rentrée 2018.

 

Le dédoublement des classes de CE1 en zone REP+ et des classes CP en zone REP

Favoriser des temps de travail en petits groupes

L'an passsé, dans le cadre de la réforme scolaire, il a été demandé aux communes de recevoir les élèves de CP situés en REP+ par groupe de 12 élèves au maximum.

Cette année, le dédoublement concerne les classes de CE1 en REP+ (14 écoles élémentaires sur la ville de Montpellier) et les classes de CP en REP (4 écoles élémentaires).

REP : DEDOUBLEMENT POUR LES CLASSES DE CP - 4 écoles concernées

  • Olympe de Gouges
  • Diderot
  • Savary
  • Schoelcher

REP + : DEDOUBLEMENT POUR LES CLASSES DE CE1 – 14 écoles concernées

  • Armstrong
  • Balard
  • Bloch
  • Bolivar
  • Boulloche
  • Daubie
  • Delteil
  • Galilée
  • Heidelberg
  • Kurosawa
  • Louisville
  • Malet
  • Roosevelt
  • Senghor

Plusieurs solutions ont été mises en oeuvre, en concertation avec l'Éducation Nationale, pour que ces écoles ne disposant pas toutes de locaux vacants puissent appliquer ce dédoublement :

  • offrir aux enseignants, comme l'an passé, l'opportunité de créer des espaces plus confidentiels pour travailler en petits groupes de taille variable, et modifiables rapidement à tout moment de la journée, par le biais de claustras sur roulettes,
  • cloisonner des salles existantes ou de différents espaces afin de créer des sas de dédoublement de 25 à 30 m² pouvant accueillir des groupes de 12 élèves à certains moments du temps scolaire, ou en permanence selon les choix pédagogiques des enseignants,
  • créer des percées visuelles sur des ateliers existants et déposer des cloisons.

Rappel de la politique éducative à Montpellier

La semaine de 4 jours pour un retour aux fondamentaux

Par courrier du 31 mai 2018, le DASEN a transmis sa décision relative à l'organisation des
temps scolaires à Montpellier dès la rentrée 2018 :

  1. La mise en place de la semaine de 4 jours : lundi / mardi / jeudi / vendredi
  2. Un horaire retenu : 8h30-12h // 14h-16h30
  3. La possibilité pour les écoles d'appliquer un horaire dérogatoire, comme demandé par les Conseils d'école : 8h45-12h//14h-16h45
  4. Le recours à des associations pour l'encadrement des temps périscolaires en élémentaire, le maintien du personnel enseignant volontaire et la présence du personnel municipal sous la coordination du Responsable ALAE

Cette décision a ainsi permis à la Ville de Montpellier de mettre en place la nouvelle organisation du temps scolaire et périscolaire qui permettra aux élèves de se recentrer sur l'apprentissage des fondamentaux : lire, écrire, compter.
Cet objectif est soutenu par la mise en place d'une heure d'étude surveillée gratuite encadrée par des professeurs vacataires et un réseau d'animateurs qualifiés.

124 écoles de la Ville, soit plus de 22 000 enfants à Montpellier, bénéficieront d'une heure supplémentaire dans la journée pour revenir sur les apprentissages de la journée, ou se réapproprier des temps privilégiés
avec l'écriture et la lecture.

Organisation des temps scolaires et périscolaires de la Ville de Montpellier

 

Télécharger le Guide de la rentrée Scolaire (PDF)

Une heure d'étude surveillée gratuite

La Ville financera 1 heure d'accueil gratuite de 16h30 à 17h30 ou de 16h45 à 17h45, qui sera consacrée à de l'étude surveillée autour des fondamentaux lire, apprendre et compter.

La journée d'école s'organisera donc ainsi :

  • L'accueil du matin : Les enfants sont pris en charge au fur et à mesure de leur arrivée, dès 7h45 et jusqu'au début de la classe.
  • La restauration scolaire a lieu de 12h à 14h sur toutes les écoles de la Ville. 2 heures de pause méridienne sont mises en place pour que les enfants puissent déjeuner dans de bonnes conditions d'accueil.
  • De 16h30 à 17h30 (ou 16h45 à 17h45), un accueil après la classe (pour les maternelles) et des études surveillées (pour les élémentaires) sont mis en place les lundis, mardis, jeudis et vendredis. Ce temps est gratuit et ouvert à tous les enfants scolarisés sur réservation préalable.
  • L'accueil du soir : Après 17h30 (ou 17h45), les enfants peuvent rester à l'école jusqu'à l'arrivée de leurs parents, et au plus tard jusqu'à 18h30.

Un accueil des enfants possible en ALSH le mercredi

La Ville de Montpellier propose plus de 2500 places dans les 21 ALSH municipaux et 23 ALSH associatifs. Plus de 200 animateurs (directeurs, animateurs titulaires et vacataires) en assurent l'encadrement. Un nouvel ALSH associatif sera par ailleurs ouvert en septembre sur la nouvelle école Germaine RICHIER avec 24 places en élémentaire et 24 places en maternelle à la rentrée 2018. De plus, quelques places supplémentaires sont créées dans les ALSH existants.

 

Les actions éducatives à Montpellier

Chaque année, la Ville oeuvre pour une école plus solidaire, en finançant notamment l'intégralité des temps d'activités, en proposant des projets musicaux et artistiques novateurs, en lançant tout au long de l'année des opérations de sensibilisation des enfants au bien-être.

Montpellier, "ville amie des enfants"

En signant la convention "Ville amie des enfants" le 6 septembre 2017, la ville de Montpellier est devenue un partenaire privilégié de l'UNICEF en faveur des droits des enfants.

En 2017, Montpellier a pris part à des rendez-vous majeurs telles les Rencontres Nationales des Villes Amies des Enfants, la Journée Internationale des Droits de l’Enfant ou encore le colloque « Parole(s) des enfants et droits des enfants aux XXème et XXIème siècles ».

Le 30 mai 2018, Montpellier a participé à l’action UNIDAY qui invitait les enfants à « faire du bruit » pour ceux qui ne pouvaient pas se faire entendre.

 

Les propositions artisitiques et culturelles et résidences d'artistes (PACE)

Un budget de près de 50 000 € est prévu chaque année pour financer les interventions des structures culturelles dans les écoles maternelles et élémentaires de Montpellier, sur la base de 50 € l'heure (tarif DRAC).

Le PACE est composé de trois modules.

Module 1 - Intervention artistique pour une classe
Ce module d'intervention peut concerner tous les domaines artistiques. Il est destiné à une classe. Il est doté d'un volume de 14h d'intervention en classe.

Module 2 - Intervention artistique pour une classe en collaboration avec un lieu culturel
Ce module d'intervention concerne les domaines Arts visuels, Théâtre et Danse. L'intervention en classe est menée en lien avec une structure culturelle locale reconnue, susceptible de faciliter l'apport de références culturelles et la rencontre avec les oeuvres (musée, centre d'art, lieu d'exposition avec service de médiation, théâtre, centre chorégraphique...). Le projet se conclut par un moment de restitution, dans le lieu partenaire à chaque fois que possible. Ce module concerne une classe. Il est doté de 20 h d'intervention.

Module 3 – NOUVEAU : La Petite résidence d'artiste, une initiative réussie qui sera renouvelée cette année

 

ArtoMômes, et l'Art s'invite dans les écoles

Depuis plus d'un an, la Ville de Montpellier a mis en place le projet artOmômes. Il s'agit d'une artothèque mettant à disposition des élèves des écoles élémentaires publiques de Montpellier, un ensemble de lithographies et de sérigraphies originales appartenant à la Ville de Montpellier. Ces oeuvres d'art proviennent d'artistes tels que Raoul Dufy, Robert Combas, Hervé Di Rosa, Karel Appel,...

Le 19 juin 2018, ce dispositif unique a été inauguré à l'école Léo Malet en présence de Sonia KERANGUEVEN, Adjointe au maire et Déléguée à la Réussite éducative et au quartier Hôpitaux-Facultés et de Vincent STANEK, Directeur Académique des Services de l'Education Nationale.

Dans un premier temps, dix oeuvres ont été mises à disposition des écoles, toutes accompagnées d'une fiche pédagogique réalisée par les conseillers pédagogiques de l'éducation nationale (description de  l'oeuvre, présentation de l'artiste, mots-clés, références et pistes pédagogiques).

Dès la rentrée 2018, sur demande des écoles, 45 oeuvres seront visibles aux yeux des élèves pendant un trimestre.

artomomes Lancement du projet Artomomes - école Léo Malet

 

Jeux peints, une nouvelle manière de jouer à la récréation

Jeux peints

Depuis 2015, afin de sensibiliser les enfants à l'art et de renouveler les jeux des cours de récréation, la Ville de Montpellier propose à des artistes plasticiens d'imaginer et de réaliser des jeux de cours dans les écoles montpelliéraines, pour le plus grand plaisir des enfants alors invités à jouer sur des oeuvres d'art.

A ce jour, 21 écoles à Montpellier bénéficient de ce bel outil artistique, ludique et pédagogique. Les artistes retenus sur ce projet savent allier maîtrise technique, esprit créatif, et réflexion pédagogique.

 

 

"J'agis pour ma santé"

Afin de contribuer à l'éducation à la santé des plus jeunes, la Ville et la Métropole de Montpellier ont imaginé en 2017 une opération expérimentale de prévention santé destinée aux enfants de 9 écoles des quartiers du contrat de ville : j'agis pour ma santé

Cette opération menée sur les temps périscolaires vise à diffuser des messages adaptés et compréhensibles par tous pour sensibiliser les enfants et leurs parents, en insistant sur l'éducation nutritionnelle, l'hygiène bucco-dentaire et l'activité physique, afin de les rendre acteurs de leur santé.

 

L'école Germaine Richier : une nouvelle école dans le quartier Ovalie

Afin de répondre au développement du quartier Ovalie, la Ville de Montpellier a construit en un temps record (17 mois) une nouvelle école primaire dénommée Germaine Richier, sur l'ancien site de l'école d'arts appliqués Studio M. Dès le 3 septembre 2018, elle accueillera 4 classes élémentaires et 4 classes maternelles.
A terme, elle accueillera 10 classes d'élémentaires et 5 classes de maternelles, des locaux communs (restaurant, office) et périscolaires. Un nouvel ALSH associatif sera par ailleurs ouvert en septembre
sur cette nouvelle école offrant 24 places d'élémentaire et 24 places de maternelle.

École Germaine Richier

L'école maternelle située en rez-de-chaussée et l'école primaire, à l'étage – cour de récréation incluse – ont été conçues pour faciliter les déplacements et la vie scolaire des élèves et du personnel, en adéquation avec les besoins de chaque niveau d'âge.

Cet établissement se distingue également par son ambition énergétique. En effet, la création d'un bâtiment à énergie positive (BEPOS) – et notamment l'installation de 400 m² de panneaux photovoltaïques - s'inscrit dans une démarche environnementale globale (confort d'été, éclairage naturel, traitement de la ventilation...). En définitive, l'école produira plus d'énergie qu'elle n'en consommera.


GERMAINE RICHIER, SCULPTRICE MONTPELLIERAINE

La Ville de Montpellier a choisi de donner à l'école primaire le nom de Germaine Richier, en hommage à la sculptrice Montpelliéraine née en 1904 et décédée en 1959.

Germaine Richier a fait ses études à l'Ecole des Beaux-Arts de Montpellier en 1922-1925 dans l'atelier de Guigues, ancien praticien de Rodin. En 1925, Germaine Richier s'installe à Paris et devient l'élève de Antoine Bourdelle jusqu'en 1929, année où elle a épousé le sculpteur Otto Banninger. Sa première exposition personnelle a été organisée en 1934 à la Galerie Max Kaganovitch à Paris.

Si les premières oeoeoeoeuvres de Germaine Richier obéissent aux règles de la statuaire classique et réaliste, dès 1940 l'artiste traduit dans son travail son malaise devant la guerre et sa vision tragique d'une société en décomposition en façonnant des hommes et des animaux effrayants et pétrifiés, des créatures fantastiques.
Dans les années 1950, Germaine Richier reprend ses êtres hybrides et joue avec la couleur et la matière.


 

7 établissements scolaires céés d'ici 2023 à Montpellier

Après l'ouverture de l'école Germaine Richier cette rentrée 2018, la Ville de Montpellier a programmé la construction de 7 établissements supplémentaires d'ici à 2023 dans des secteurs à forte poussée démographique et donc en fort besoin d'équipements scolaires.

Ainsi la Ville, dont l'éducation reste une priorité, poursuit son engagement d'offrir aux petits Montpelliérains les meilleures conditions d'apprentissage.

 

3 NOUVEAUX ÉTABLISSEMENTS EN 2019

  • septembre 2019 - Ecole primaire Jeanne Moreau sur l'EAI (Croix d'Argent) : 10 classes grâce à la phase 1, dont 5 pour la Calendreta Lepic
  • septembre 2019 - Ecole primaire Benoîte Groult (Croix Lavit / Hôpitaux Facultés) : 15 classes
  • septembre 2019 - Extension de l'école maternelle Pape Carpantier (Celleneuve) : 10 classes (5 dans l'extension + 5 dans l'existant)

4 AUTRES ÉTABLISSEMENTS AVANT 2023

  • 2020 - Ecole primaire Rive Gauche – Joan Miro (ZAC Port Marianne) : 15 classes
  • 2021 - Ecole primaire Restanque : 15 classes
  • 2022 - Ecole primaire sur le site de l'ancien conservatoire Candolle (Ecusson) : 7 classes
  • 2023 - Ecole primaire Mosson / Pierresvives : 15 classes

Au-delà de 2023, le rythme se poursuivra avec la construction d'une école par an.

 

 

LES CHIFFRES CLÉS DE L'ÉDUCATION À MONTPELLIER
(Chiffres juillet 2018)

· 124 écoles : 62 écoles maternelles + 62 écoles élémentaires
· 22 000 élèves : 8 505 élèves inscrits à l'école maternelle et 13 460 élèves inscrits à l'école élémentaire
· 1168 agents
· 7 nouvelles écoles d'ici 2023
· 21 ALSH (Accueils de Loisirs Sans Hébergement) municipaux et 24 ALSH associatifs (dont
le nouvel ALSH pour le groupe scolaire Germaine Richier à la rentrée 2018) : 2500 places
· 7 Associations d'Education Populaire intervenant dans l'accueil périscolaire

Plan écoles 2017-2024 : investissement de 150 M€

Budget 2018 de la Réussite éducative : 93 M€, soit le 1er budget de la Ville

· 200 000€ consacrés chaque année aux classes découvertes et financés par la Ville
· 114 projets financés
· 48 propositions artistiques et culturelles en 2017-2018 par la Ville, le Rectorat et la DRAC
Occitanie : 52 700€
· Des dotations scolaires de 41€ par enfant, en hausse de 4 %
· 7,8M€, hors programme, pour des travaux dans les écoles

Restauration scolaire
· 1 770 000 repas produits par an
· 86 restaurants scolaires
· 13 600 repas produits en moyenne par jour
· Plus de 18 000 enfants inscrits aux temps périscolaires

 

Partager sur :
LinkedIn Viadeo Twitter Facebook Email

Actualités

Voir toutes les actualités

webcam montpellier

webtv montpellier

CARTES MONTPELLIER

plateforme E-services

montpellier au qotidien - signaler un désagrément

Mairie de Montpellier

1, place Georges Frêche
34267 MONTPELLIER cedex 2

Tramway 1 et 3 arrêt Moularès Hôtel de ville
Tramway 4 arrêt Georges Frêche - Hôtel de Ville
Coord. GPS : 43°35'52"N, 3°52'39"E

04 67 34 70 00

Horaires d'ouverture de l'Hôtel de Ville :
Les lundi, mardi, mercredi, vendredi de 8h30 à 17h30
Le jeudi de 10h à 19h

Horaires spécifiques des services accueillant du public