2019 à La Panacée

La Panacée vous a présenté en 2019, l'exposition "CookBook" où un état des lieux sur le devenir-art de la cuisine et le devenir-comestible de l'art a été fait, par la suite, l'exposition "La rue où le monde se crée" où il a été proposé un panorama vivant, poétique et politique de la place publique et pour finir, la Panacée MoCo a exposé 3 monographies d'artistes internationaux : ERIK DIETMAN, HAEGUE YANG et NEDKO SOLAKOV.

3 expositions monographiques

13 octobre 2018 au 13 janvier 2019

 Erik Dietman, Livre-Sterling

Erik Dietman, Livre-Sterling, 1960-69 Louisiana Museum of Modern Art, Humlebaek, Danemark © Adagp, Paris

La Panacée - MoCo présente trois expositions monographiques d'artistes internationaux.

3 expositions monographiques

ERIK DIETMAN - La Verticale (Millésimes 1962 à 2001)

Cette rétrospective des temps forts de l'œuvre d'Erik Dietman, artiste suédois protéiforme, poétique et rabelaisien, regroupe une vingtaine d'œuvres, parmi lesquelles on retrouvera des chefs d'œuvres tels que Livre Sterling ou l'Art Mol et Raide... Qu'il s'agisse de sculptures monumentales ou de dessins fulgurants, cette exposition retrace la trajectoire hors-normes et hors-formats de l'artiste décédé en France en 2002, qui trouvait les mots « insuffisants » et voulait « les aider en fabriquant des objets ». L'exposition dédiée à Erik Dietman donnera lieu à l'édition d'un catalogue, anthologie de textes de Nicolas Bourriaud écrits sur l'artiste de 1992 à 2001, et illustrés par les œuvres présentées à La Panacée-MoCo. (Disponible sur place, diffusion Presses du réel).

HAEGUE YANG - Traversée Chronotopique

La plus importante artiste coréenne de notre époque est sans doute Haegue Yang, pour qui chaque exposition est l'occasion de créer
des environnements spécifiques, habités par des sculptures aux accents à la fois primitifs et minimalistes. Elle présentera ici des œuvres spécifiquement créées pour La Panacée - MoCo, aux côtés d'œuvres récentes, dans un paysage où l'humain et le végétal, l'image et le vivant s'entremêlent.

NEDKO SOLAKOV - Peintures sans textes et récits sur le mur

Nedko Solakov, artiste majeur de la scène bulgare, réalise pour La Panacée une histoire se déroulant en « 20 peintures sans mots »,
qui viendront ponctuer un récit écrit directement sur les murs. Entre une déconstruction de la peinture romantique allemande et la réinvention du graffiti, la littérature et l'art in situ, l'univers de Solakov ne ressemble à aucun autre.

En savoir plus

Exposition "La rue. Où le monde se crée"

Du 8 juin au 18 août 2019

Après une première version au Musée d’art contemporain MAXXI de Rome, l’exposition La rue. Où le monde se crée, conçue par Hou Hanru, fait à la Panacée la part belle à la vidéo. En effet, c’est à travers des écrans que nous voyons le monde aujourd’hui, comme autant d’interfaces entre sphère privée et publique. Rassemblant 60 artistes venus du monde entier, l’exposition propose un panorama vivant, poétique et politique de la place publique. Elle considère la rue à travers plusieurs thèmes :

- Le politique, avec notamment un accrochage de dessins et de peintures liés aux mouvements sociaux, aux protestations et aux manifestations.

- Le quotidien, qui inclut travail, loisir, repas…

- L’action : la rue a été investie depuis au moins les années 1960 par les artistes. Elle a souvent été pensée comme le contexte privilégié d’expérimentations et d’actions, soulignant souvent la sensation de dépersonnalisation et de solitude propre au contexte urbain.

- Un espace de transition : La rue autorise les porosités entre intérieur et extérieur, des moments de partage et d’expériences communes.

- La rue est enfin l’espace de la cartographie : celui dans lequel la circulation, le commerce, le divertissement, l’éclairage vont dessiner des systèmes de hiérarchie. La rue est le lieu de la planification urbaine, le point de rencontres entre utopie et fonctionnalisme ; il est le lieu de la gestion des flux humains ou énergétiques.

Exposition "Cookbook"

Affiche CookBookExposition "Cookbook" à la Panacée, du 9 février au 12 mai 2019.

Un état des lieux sur le devenir-art de la cuisine et le devenir-comestible de l'art.

Explorant les rapports entre art et cuisine, cette exposition réunit 25 chefs cuisiniers et 20 artistes internationaux : un état des lieux sur le devenir-art de la cuisine et le devenir-comestible de l'art, sur fond de convivialité et de partage. L'exposition se présente comme la nouvelle occurrence d'un projet qui s'est tenu en 2013 à l'École des Beaux-Arts de Paris sous la conduite de la même équipe de commissaires : Nicolas BOURRIAUD et Andrea PETRINI.

Partager sur :
LinkedIn Viadeo Twitter Facebook Email

Actualités

Voir toutes les actualités

webcam montpellier

webtv montpellier

CARTES MONTPELLIER

plateforme E-services

montpellier au qotidien - signaler un désagrément

Mairie de Montpellier

1, place Georges Frêche
34267 MONTPELLIER cedex 2

Tramway 1 et 3 arrêt Moularès Hôtel de ville
Tramway 4 arrêt Georges Frêche - Hôtel de Ville
Coord. GPS : 43°35'52"N, 3°52'39"E

04 67 34 70 00

En raison de la crise sanitaire, l'horaire d'ouverture de l'Hôtel de Ville est le suivant :
Du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30

Horaires spécifiques des services accueillant du public