Parcours muséographique

La Ville de Montpellier propose un parcours muséographique inédit permettant de découvrir l’histoire de la ville à travers la visite de deux lieux historiques, incontournables et atypiques.

Informations COVID-19

Le parcours muséographique est ouvert dans le strict respect des règles sanitaires fixées par le Gouvernement, merci de bien vouloir les respecter pour le bien de tous. Un Pass Sanitaire valide et le port du masque sont nécessaires. Du gel hydroalcoolique est à votre disposition dans tous nos lieux patrimoniaux. En raison des jauges mises en place pour respecter les mesures de distanciation sociale nous vous conseillons de réserver votre visite par l'envoi d'un simple mail à : visites@montpellier-ville.fr

Pratique

Coordonnées

Musée du Vieux Montpellier
2 Place Pétrarque, 34000 Montpellier // 04 67 66 02 94

Pharmacie et Chapelle de l'Oeuvre de la Miséricorde
2 Rue de la Monnaie, 34000 Montpellier // 04 67 67 93 32

Horaires d'ouverture

  • Horaire d'hiver : Du mardi au dimanche (sauf 25 décembre, 1er janvier et 1er mai) de 10h à 13h et de 14h à 18h
  • Horaire d'été : Du mardi au dimanche de 11h à 13h et de 14h30 à 19h

Entrée libre et gratuite pour tous les publics.

L'accessibilité du parcours aux personnes à mobilité réduite n'est possible qu'à l'œuvre de la Miséricorde.

Pour toute demande de visite et/ou de renseignement, merci d'envoyer un mail à : visites@ville-montpellier.fr

Musée du Vieux Montpellier

© Mathilde Bozier

Installé dans l’Hôtel de Varennes, ce musée présente des collections d’objets très divers, liés à l’histoire de Montpellier, du Moyen Age, au 20ème siècle. Il est situé dans un appartement d’un ancien hôtel particulier, décoré de boiseries du 18ème, de plafonds à la française, gypseries et bars au sol.


Pour vous guider lors de votre visite, une borne interactive est à votre disposition. Parmi les objets remarquables : une statue de Vierge à l’enfant datant du 13ème siècle, ou encore le «cabinet doré des consuls», qui abritait les chartes de la Ville.

Outre les nombreux plans, gravures et aquarelles, plusieurs portraits sont exposés parmi lesquels ceux de personnalités montpelliéraines, telles que Pierre Richer de Belleval (1565-1632), Sébastien Bourdon (1616-1671), Joseph-Marie Vien (1716-1809), Jean-Jacques Régis de Cambacérès (1753-1824), ainsi que deux portraits d’évêques de Montpellier : Charles Joachim Colbert de Croissy (1667-1738) peint par Jean Raoux (1677-1734) et François-Renaud de Villeneuve (1683-1766) par Etienne Loÿs (1724-1788).

© Mathilde BozierOn découvre également des tableaux de Guillaume Ranc (1685-1742) ou Edouard Marsal (1845-1929). A noter enfin, la « Convalescence en prière » de Charles Matet (1791-1870) dont la qualité rivalise avec les plus illustres peintres de l’époque.

Pour finir à découvrir, la reconstitution du bureau de Jules Pagezy, Maire de Montpellier sous le Second Empire, ainsi que des pierres de la Bastille et une surprenante maquette réalisée peu après la destruction de la forteresse, distribuée alors aux plus grandes villes de France et dont la plupart a disparu.

Pharmacie et Chapelle de l'Oeuvre de la Miséricorde

© Mathilde Bozier

L’ensemble de l'œuvre de la Miséricorde a rouvert au public.


L’ensemble historique de la Miséricorde recèle la dernière apothicairerie montpelliéraine encore en place. Depuis le départ des sœurs de la Charité de Saint Vincent de Paul en 2001, ce lieu de mémoire, classé monument historique, est géré par la Ville de Montpellier.

En 1622, dans la tradition des œuvres charitables, la congrégation laïque des Dames de la Miséricorde fonde l’œuvre du même nom. Associées aux Filles de la Charité, elles s’installent dans une maison léguée en 1715 par Anne de Conty d’Argencourt. Après, la Révolution, l’œuvre est associée au Bureau de bienfaisance.

La pharma © Mathilde Boziercie, constituée de deux salles (l’officine du 18ème et celle du 19ème siècle) contient une collection rarissime de pots de monstre, pots canons, cruches et chevrettes témoignages de plusieurs siècles de faïencerie montpelliéraine.

La chapelle aménagée en 1830 dans les anciens ateliers de la Monnaie est ornée de peintures illustrant l’l’histoire de la charité montpelliéraine, parmi lesquelles deux grands tableaux du chœur : La Charité de Saint Vincent de Paul d’Eugène Devéria (1808-1893) et Les Dame de la Miséricorde d’Auguste Glaize (1807-1893). D’autres toiles signées de Reynaud Levieux (1613-1699) font de la chapelle un petit conservatoire de la peinture régionale des 17 ème et 19 ème siècles.

L’ensemble de la Miséricorde est un des fleurons encore intact du patrimoine médical et artistique local.

Partager sur :
LinkedIn Viadeo Twitter Facebook Email

Actualités

Voir toutes les actualités

webcam montpellier

webtv montpellier

CARTES MONTPELLIER

plateforme E-services

montpellier au qotidien - signaler un désagrément

Mairie de Montpellier

1, place Georges Frêche
34267 MONTPELLIER cedex 2

Tramway 1 et 3 arrêt Moularès Hôtel de ville
Tramway 4 arrêt Georges Frêche - Hôtel de Ville
Coord. GPS : 43°35'52"N, 3°52'39"E

04 67 34 70 00

En raison de la crise sanitaire, l'horaire d'ouverture de l'Hôtel de Ville est le suivant :
Du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30

Horaires spécifiques des services accueillant du public