Actualités

Toutes les actualités

Visite du chantier du futur groupe scolaire Benoîte Groult et des travaux réalisés dans les écoles Delteil / Michelet et Garibaldi

Actualité publiée le 21/08/2018

En 2018, la Ville de Montpellier investit plus de 7,9M€ dans son patrimoine scolaire.
Visite du chantier du futur groupe scolaire Benoîte Groult et des travaux réalisés dans les écoles Delteil / Michelet et Garibaldi  Voir l'image en grand

Le mardi 21 août, Philippe SAUREL, Maire de la Ville de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole et Sonia KERANGUEVEN, Adjointe au Maire, Déléguée à la Réussite éducative ont visité le chantier du futur groupe scolaire Benoîte Groult (quartier Malbosc / Hôpitaux Facultés) et des travaux réalisés dans les écoles Delteil / Michelet et Garibaldi.

Fortement engagée dans une démarche d'amélioration de l'accueil des enfants dans les écoles, la Ville de Montpellier réalise pendant la période estivale, des opérations d'aménagement et de maintenance afin de répondre aux besoins des différents établissements et garantir aux familles une rentrée et une année scolaire dans les meilleures conditions. Rénovation de toitures, réalisation d'aménagements extérieurs (clôtures, cours, préaux...) et intérieurs (peinture, sol, faux-plafonds, électricité...), travaux d'entretien des équipements sanitaires, de mise en sécurité et en conformité étaient planifiés. Cette année, la Ville aura consacré 7,8M d'euros à son patrimoine scolaire, qui regroupe 124 écoles publiques, maternelles et élémentaires, réparties sur 73 sites et accueillant près de 22 000 élèves (8505 maternelles et 13 460 élémentaires).

83 écoles rénovées cet été

Outre les travaux de sécurité (incendie, électricité, aires de jeux ...) qui, en respect des contraintes réglementaires, concernent l'ensemble des 124 écoles, les services municipaux sont intervenus cet été dans 83 écoles pour :
• La rénovation partielle de toitures,
• Le changement de menuiseries,
• Les aménagements extérieurs (clôtures, cours, préaux,...),
• La rénovation intérieure (peinture, sols, faux-plafonds, électricité,...),
• Des interventions sur les sanitaires,
• La création d'une ligne de distribution de repas (ou self).

8 interventions majeures menées par la ville cet été

Parmi les 83 écoles qui ont bénéficié de travaux cet été, les 8 chantiers les plus importants ont concerné les établissements suivants :
1. Ecoles Balard / Bolivar / Neruda et Renaud
Création d'un plateau sportif partagé, reconfiguration et sécurisation des cours de récréation, réaménagement des entrées avec préaux d'attente.
Montant des travaux : 500 000€

UN PLATEAU SPORTIF INAUGURÉ LE 3 SEPTEMBRE 2018
Le plateau sportif, inauguré à l'occasion de la rentrée scolaire, sera partagé entre le quartier et les quatre écoles du secteur, Balard, Bolivar, Renaud, Neruda, avec un accès indépendant des écoles. D'une dimension de 15x28m, il comporte plusieurs agrès (basketball, mini hand, mini basket), des clôtures et des filets pare-ballons. Il est dédié aux écoles durant le temps scolaire et ouvert aux riverains le soir à partir de 18h30, le mercredi après-midi ainsi que le week-end, les jours fériés et les vacances scolaires. Cette opération s'inscrit dans les objectifs du contrat de ville et répond à différentes attentes en permettant d'une part l'accès à un équipement sportif au public scolaire mais également aux habitants du quartier (jeunes et adultes).

2. Ecole élémentaire Eugène Pottier
Réaménagement 1ère tranche : création de locaux et de sanitaires accessibles depuis la cour.
Montant des travaux : 190 000€
3. Ecole maternelle Geneviève Bon
Création d'un bloc sanitaire avec accès intérieur et sur cour.
Montant des travaux : 55 000€
4. Ecole primaire Schœlcher / Boulanger
Réaménagement intérieur des anciens logements afin de créer des locaux pour le personnel municipal (1ère tranche : fin prévisionnelle novembre 2018) et réfection de l'étanchéité (dernière tranche).
Montant des travaux : 215 000€
5. Ecole maternelle Aristote et école élémentaire Périclès
Changement des menuiseries sur rue.
Montant des travaux : 150 000€
6. Ecole élémentaire Marie Curie
Reprise du mur de soutènement et de la cour de récréation suite à l'épisode neigeux de février 2018.
Montant des travaux : 450 000€
7. Ecole maternelle Florian
Réaménagement des sanitaires.
Montant des travaux : 40 000€
8. Ecole élémentaire Léo Malet
Réalisation des fondations et des travaux de voirie et réseaux divers (VRD), en attente de la pose de structures modulaires pour fin 2018.
Montant des travaux : 50 000€ (été 2018)
Structures modulaires : 220 000€ (fin 2018)

De nombreux investissements pour des équipements scolaires adaptés
  • Remplacement et fourniture de mobilier

Le service des Ateliers de la Direction Travaux et Maintenance (DTM) est chargé de fournir et d'installer le mobilier scolaire lié aux ouvertures de classes dont le montant s'élève à 150 000 d'euros cette année, incluant également, la fourniture et l'installation de mobilier supplémentaire suite à l'augmentation d'effectifs dans certaines écoles. Enfin, pour l'ensemble des travaux, le service Ateliers procède durant l'été aux déménagements et réaménagements des locaux scolaires.
Les Ateliers réalisent aussi de petites interventions ayant lieu tout au long de l'année mais également durant la période d'été (petits travaux de plomberie ou d'électricité, pose d'étagères, de tableaux, réparation de serrures, vitres, grillage,...).
Chaque année, 9 000 interventions sont réalisées sur les seuls bâtiments scolaires.

  • Sécurisation des écoles face au risque « intrusion malveillante / attentat »

Dans le cadre de la circulaire du 13 avril 2017 « Instruction relative au renforcement des mesures de sécurité et de gestion de crise applicables dans les écoles et les établissements scolaires », une première enveloppe financière de 2 110 000 euros était consacrée en 2017 à la mise en place dans toutes les écoles de la ville d'alarmes anti intrusions malveillantes et risques d'attentats. Une enveloppe de 1 270 000 euros a été allouée en 2018 à la sécurisation périmétrique des écoles, c'est-à-dire au renforcement des brises vues, à la rehausse éventuelle des clôtures, à la modification des portails et portillons, à la mise en place de barreaudage et de films occultant sur les fenêtres donnant sur l'espace public. Cette tranche de travaux de sécurisation se déroulera tout au long de l'année 2018 et se poursuivra en 2019.
D'autres mesures seront prises dans les prochaines années, notamment pour poursuivre la sécurisation périmétrique des sites (visiophones simples sans déclenchement à distance), et la sécurisation volumétrique des sites : serrures intérieures avec dispositif de blocage. Pour ce faire, un budget pluriannuel a été voté, d'un montant de 5 M d'euros.

  • Travaux liés au dédoublement des classes de CE1 en zone REP+ et des classes CP en zone REP

L'an passé, dans le cadre des réformes lancées en matière d'éducation, il a été demandé aux communes de pouvoir accueillir désormais les élèves de CP situés en REP+ par groupe de 12 élèves au maximum. Cette année, le dédoublement concerne les classes de CE1 en REP+ (14 écoles élémentaires sur la ville de Montpellier) et les classes de CP en REP (4 écoles élémentaires). Plusieurs solutions ont été mises en œuvre, en concertation avec l'Éducation Nationale, pour que ces écoles ne disposant pas toutes de locaux vacants puissent appliquer ce dédoublement :
• offrir aux enseignants, comme l'an passé, l'opportunité de créer des espaces plus confidentiels pour travailler en petits groupes de taille variable, et modifiables rapidement à tout moment de la journée, par le biais de claustras sur roulettes,
cloisonner des salles existantes ou de différents espaces afin de créer des sas de dédoublement de 25 à 30 m² pouvant accueillir des groupes de 12 élèves à certains moments du temps scolaire, ou en permanence selon les choix pédagogiques des enseignants,

créer des percées visuelles sur des ateliers existants et déposer des cloisons.
D'autres interventions ont toutefois été nécessaires, tels que la pose d'un second tableau avec éclairage, la fourniture de mobilier complémentaire et beaucoup de manutention réalisée en interne par les équipes des ateliers de la DTM cet été.

L'acquisition de ce mobilier est estimée à 140 000 euros, budget auquel il convient d'ajouter les divers travaux d'aménagement tels que la construction de cloisons de séparation, la mise en place de fenêtres, les installations de tableaux, d'éclairage de tableaux et autres prises électriques et informatiques, la création de portes d'accès soit environ 250 000 euros.

  • Jeux peints, une nouvelle manière de jouer dans les cours d'école

Depuis 2015, afin de sensibiliser les enfants à l'art et de renouveler les jeux des cours de récréation, la Ville de Montpellier propose à des artistes plasticiens d'imaginer et de réaliser des jeux de cours dans les écoles montpelliéraines, pour le plus grand plaisir des enfants alors invités à jouer sur des œuvres d'art. A ce jour, 21 écoles à Montpellier bénéficient de ce bel outil artistique, ludique et pédagogique. Les artistes retenus sur ce projet savent allier maîtrise technique, esprit créatif, et réflexion pédagogique.


En 2018, pour la 4ème année de réalisation, des jeux peints au sol par des artistes plasticiens ont été créés pour les six écoles suivantes :
- Vasco de Gama, quartier Centre
- Olympe de Gouges, quartier Croix d'Argent
- Vincent Van Gogh, quartier Mosson
- Agrippa d'Aubigné, quartier Hôpitaux-facultés
- Teresa, quartier Hôpitaux-facultés
- Antoine Balard, quartier Mosson
Coût de l'opération : 21 000 euros.

LES TROIS ÉCOLES VISITÉES CE MARDI 21 AOÛT 2018

1 - Le futur groupe scolaire Benoîte Groult (quartier malbosc) : une livraison prévue à la rentrée 2019

  • Un nouveau groupe scolaire pour répondre à l'importante évolution démographique du quartier Malbosc / Hôpitaux Facultés.

Le secteur Hôpitaux Facultés regroupe 6 écoles maternelles et 6 écoles élémentaires. L'importante évolution démographique du quartier Malbosc, partie intégrante du secteur Hôpitaux Facultés, justifie la construction d'un nouveau groupe scolaire, afin d'assurer aux élèves des conditions optimales d'apprentissage. Ce nouveau groupe scolaire, dont la pose de première pierre a eu lieu le 20 janvier 2018, disposera de 15 classes : 5 maternelles et 10 élémentaires et d'un restaurant scolaire.

 

  • Une école parfaitement intégrée dans son environnement.

L'entrée principale sera aménagée le long de la rue de Puech Villa, quartier Croix Lavit. Le groupe scolaire Benoîte Groult est implanté dans un tissu urbain diffus en mutation. L'ambition de ce projet d'école est d'initier le dynamisme et la densification de ce quartier en devenir et de marquer son statut de bâtiment public, à travers le traitement des espaces publics environnants et la qualité de son architecture.

 

  • 10 classes élémentaires, 5 classes maternelles et un restaurant scolaire sur environ 3 400 m2.

Sur 3 400 m2 de plancher, le nouvel établissement proposera :

- 10 classes élémentaires auxquelles s'ajouteront les locaux annexes indispensables (bureaux, salle multimédia, salle d'activité),

- 5 classes maternelles ainsi que tous les locaux annexes (bureaux, dortoirs, salle de psychomotricité, salle multimédia),
- l'espace périscolaire, composé du restaurant scolaire et des offices de restauration (avec la mise en place d'un self pour l'école élémentaire) et de salles d'activités.

  • « Le auvent dragon » : un parti pris architectural très visible pour attiser la curiosité du passant

La forte déclivité de la parcelle et son linéaire restreint le long de la voie publique imposent un front bâti sur la voirie principale, se retournant à l'Ouest le long d'une voie privative pour une desserte technique. Ce volume au droit du parvis est traversé par une faille devant être habillé par un élément architectural fort attirant l'attention. Le « dragon », auvent sinueux et dynamique, a ainsi été pensé pour devenir l'axe d'articulation du projet, des cours et des bâtiments. Il animera la façade et viendra chercher le public depuis le parvis pour l'attirer au cœur de la parcelle.
Il sera continu, en structure métallique articulée et muni d'une couverture dans les camaïeux de rouge qui épousera, avec des ondulations, la déclivité du terrain tout en évoquant le feu et l'air par sa couleur et la légèreté de sa structure.

« Le dragon » abritera les circulations verticales et horizontales dans toute la profondeur du terrain et animera les cours lovées et étagées au cœur de la parcelle. Le parvis, d'où émergera la tête symbolique de ce « dragon », marquera l'entrée et confèrera au groupe scolaire le caractère monumental attendu d'un équipement public. Quelques assises sous des arbres du Japon ponctueront ce parvis. Le dragon de couleur se détachera des façades blanches et grises et éveillera la curiosité du passant. Les cours intérieures seront protégées par des bâtiments de géométries simples, efficaces et tramées, bien à l'abri des regards et des vents dominants. L'orientation Nord/Sud des façades sera privilégiée pour un confort thermique et pour un éclairement optimum. L'arrière de la parcelle est dédié à un espace paysager. Ce verger en terrasse permettra la gestion des eaux de la parcelle, participera à l'ambiance donnée au projet et offrira aux élèves des temps pédagogiques.

  • Des dessertes et un stationnement adaptés à la nature de l'établissement

L'entrée du groupe scolaire se situera au 99 rue de Puech Villa, rue desservie par les lignes de bus numéro 24 et 6 rejoignant la ligne 1 du Tramway. Les bâtiments seront uniquement bordés de part et d'autre de voiries de desserte réservées à la maintenance et à la livraison du restaurant scolaire. Un large parvis au droit de l'entrée du groupe scolaire permettra d'accueillir parents et enfants en toute sécurité. En termes de voiries, les services de Montpellier Méditerranée Métropole réaliseront un large passage surélevé devant le parvis afin d'atténuer la vitesse des véhicules et ainsi sécuriser le passage des enfants. La réfection de la rue de Puech Villa et son recalibrage permettra aux riverains de trouver trottoirs et zones de stationnement.

  • Les caractéristiques du projet

- Une maîtrise d'œuvre conduite par les services municipaux
La conduite d'opération et la maîtrise d'œuvre de ce projet sont assurées par les services municipaux, plus précisément la direction Architecture et Immobilier. Ce dispositif permettra un meilleur ajustement de la programmation, une maîtrise du calendrier, la garantie d'une maintenance facilité et de la pérennité du bâtiment une fois que celui-ci sera construit.

- Des travaux en deux temps, pour une livraison à la rentrée 2019
Les travaux du groupe scolaire Benoîte Groult sont menés en deux temps :
- Phase 1 : terrassement et création de parois de soutènement en périphérie du site.
Cette phase est terminée depuis décembre 2017.
- Phase 2 : construction du groupe scolaire.
Les travaux ont démarré en janvier 2018 pour une livraison prévue à la rentrée 2019.
- Un projet d'envergure, 100% financé par la Ville de Montpellier

Le coût global de l'opération est de 12,8 millions d'euros TTC, entièrement financés par la Ville de Montpellier.

2- LE GROUPE SCOLAIRE DELTEIL / MICHELET (QUARTIER CÉVENNES) : L'EXTENSION DU RESTAURANT SCOLAIRE ET LA CRÉATION D'UN SELF (2ÈME PHASE)

Suite à la tarification sociale de la restauration scolaire mise en place en septembre 2015, les effectifs d'enfants inscrits sur le temps d'accueil méridien ont augmenté sur l'ensemble de la Ville de Montpellier. Le restaurant scolaire du groupe scolaire Delteil / Michelet a été particulièrement concerné par cette augmentation d'effectifs, d'autant qu'il accueille également les enfants des écoles voisines Armstrong / Bon, dans l'attente de la création prochaine d'un restaurant scolaire qui leur sera dédié.
Une première phase d'extension a été réalisée au cours de l'été 2017. Elle a permis d'accroître sa capacité d'accueil de 38 m², soit 32 places supplémentaires.
Des travaux ont à nouveau été entrepris cet été afin d'augmenter la capacité d'accueil et mettre les offices aux normes. Coût de l'opération : 490 000 euros TTC

  • La salle de restauration s'agrandit de 19,6 m2

Les travaux visent à réaliser une extension de la salle de restauration scolaire de 19,6 m² par la réalisation d'un plancher, sous forme de dalle béton indépendante portée par trois poteaux béton. Avec la suppression de la paroi cintrée en pavés de verre et des cloisonnements intermédiaire, un self sera aménagé afin d'augmenter la capacité d'accueil du restaurant scolaire.
La fermeture du puits de lumière par le plancher ainsi créé implique des réaménagements et déménagements au rez-de-chaussée :
- hall de la maternelle,
- bureau de direction,
- bureau du responsable ALAE,
- local de stockage.
Le réseau d'aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) sera déplacé, avec un accès indépendant depuis la cour. Les offices seront réaménagés et mis aux normes avec la création d'un SAS constituant une issue de secours pour la salle de restauration.

  • Des travaux planifiés en deux temps

Les travaux doivent être réalisés en deux phases pour s'adapter aux contraintes de l'établissement.
- Phase 1- été 2018
R+1 :
- réalisation du plancher en dalle béton,
- fondations et poteaux béton dans la salle de restauration et suppression de la paroi en pavés de verre,
- mosaïque en carrelage sur plancher créé
Rez-de-chaussée :
- réaménagement du hall d'accueil avec création d'un faux-plafond et éclairage animé,
- mosaïque en carrelage et mise en peinture du hall d'entrée,
- déménagement/réaménagement du bureau de direction, et du bureau ALAE et remise en peinture,
- création d'un local de stockage (local à risque) : cloisonnement et porte coupe-feu, mise en peinture et reprise de faux-plafond.

• Phase 2 – été 2019
R+1 :
- réaménagement et mise aux normes des offices avec la création d'un office « sale » à l'emplacement du RASED,
- déplacement du RASED dans l'extension de la salle de restauration réalisée en 2017 (le local existant, après reprises de plafond et de peinture, deviendra ainsi indépendant et directement accessible depuis la cour),
- suppression des cloisonnements intermédiaires de la salle de restauration,
- peinture de la salle de restauration,
- habillage ponctuel des parois périphériques avec des panneaux acoustiques verticaux,
- aménagement d'un self dans la partie centrale.

Cette restructuration permettra d'améliorer le fonctionnement du restaurant scolaire mais aussi le confort des élèves et du personnel.

3- L'ÉCOLE GARIBALDI (QUARTIER CROIX D'ARGENT) : DES TRAVAUX D'ACCÉSSIBILITÉ

Les travaux de mise en accessibilité de l'école s'inscrivent dans l'Agenda d'Aménagement Programmé (Ad'AP) validé par la préfecture fin 2015. Cet agenda prévoit, sur 9 ans, un planning de travaux concernant près de 450 établissements recevant du public (ERP) à Montpellier.
A l'école Garibaldi, les travaux ont consisté à :
Installer un dispositif de signalisation dans les escaliers : bandes de vigilance (clous au sol) pour signaler les paliers et le haut des escaliers, bandes colorées pour contraster les premières et dernières marches, bandes anti-dérapantes sur les nez de marches.
Créer des toilettes pour personnes à mobilité réduite (PMR), c'est pourquoi l'ensemble des deux blocs sanitaires garçon/fille ont été repensés et refaits à neuf,
Mettre en place un appareil élévateur pour personnes à mobilité réduite (EPMR). Cet appareil a été préféré à ascenseur classique compte tenu du peu de flux de personnes concernées. Il permet donc une construction plus rapide, avec un coût moins élevé, et des contraintes de contrôles périodiques moins importantes.
Ces travaux, comme tous ceux rentrant dans le cadre de l'Ad'AP, ont été confiés à la SA3M pour la maitrise d'ouvrage et au bureau d'études ASCAUDIT pour la maîtrise d'œuvre.
Le coût de l'élévateur et des dispositifs de signalisation s'est élevé à 120 000 euros.
Le réaménagement des deux blocs sanitaires a été suivi par la DTM, pour un montant de 82 000 euros.


11 ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES PROGRAMMES JUSQU'EN 2025 À MONTPELLIER

Partager sur :
LinkedIn Viadeo Twitter Facebook Email

Actualités

Voir toutes les actualités

webcam montpellier

webtv montpellier

CARTES MONTPELLIER

plateforme E-services

montpellier au qotidien - signaler un désagrément

Mairie de Montpellier

1, place Georges Frêche
34267 MONTPELLIER cedex 2

Tramway 1 et 3 arrêt Moularès Hôtel de ville
Tramway 4 arrêt Georges Frêche - Hôtel de Ville
Coord. GPS : 43°35'52"N, 3°52'39"E

04 67 34 70 00

Horaires d'ouverture de l'Hôtel de Ville :
Les lundi, mardi, mercredi, vendredi de 8h30 à 17h30
Le jeudi de 10h à 19h

Horaires spécifiques des services accueillant du public