Actualités

Toutes les actualités

17 mai 2017, journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, la ville de Montpellier se met aux couleurs de la diversité

Actualité publiée le 12/05/2017

La Ville de Montpellier participe pour la deuxième fois à la Journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, célébrée le 17 mai. Territoire de tolérance et de diversité, elle condamne fermement les discriminations et les violences liées à l’orientation sexuelle ou à l’identité de genre. A cette occasion, des actions sont mises en place par la Ville de Montpellier.

Du 17 au 21 mai, la Ville s'habille aux couleurs de l'arc-en-ciel

Du 17 au 21 mai, à la demande de Philippe SAUREL, Maire de la Ville de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, d’Annie YAGUE, Adjointe au maire, déléguée aux Affaires sociales, et de Jérémie MALEK, Conseiller municipal, délégué à la lutte contre les discriminations, le rainbow flag sera hissé, comme en 2016, sur le fronton de l'Hôtel de Ville, le logo de la Ville de Montpellier sera décliné aux couleurs de l’arc-en-ciel sur montpellier.fr et sur les réseaux sociaux*. Le programme des associations LGBT (Lesbiennes, Gays, Bisexuels et Trans), dans le cadre de cette journée, sera également mis en ligne sur le site internet de la Ville. Montpellier a été la première ville française à hisser le rainbow flag en 2016.

Illustration : IBIVoir l'image en grandJusqu'au 19 mai, l'exposition itinérante Projet 17 mai - 40 dessinateurs contre l'homophobie prend place à la Maison pour Tous André Chamson - quartier Cévennes

En proposant cette exposition depuis un an dans les différents quartiers de Montpellier, en partenariat avec SOS Homophobie, la Ville de Montpellier s'engage contre l'homophobie au plus près des habitants. Inaugurée en mai 2016 à l’Hôtel de Ville, l’exposition Projet 17 mai - 40 dessinateurs contre l’homophobie a depuis été accueillie dans 6 Maisons pour Tous sur tout le territoire montpelliérain : Pagnol, Colucci, Chopin, Victor, Voltaire, L’Escoutaïre. 

Elle sera présentée jusqu'au 19 mai 2017 à la Maison pour Tous André ChamsonI

nformations pratiques : 105 rue Gustave Eiffel, quartier Cévennes - Tél. : 04 67 75 10 55, ouverture : de 8h30 à 17h30. 

 

Une marche de Paris à Montpellier pour dénoncer l'homophobie

700 km à pied pour dénoncer l'homophobie. C'est le défi que s'est lancé Julien, 34 ans, en soutien à l'association Le Refuge, qui accueille des jeunes forcés de fuir leur domicile familial en raison de leur orientation sexuelle. Parti le mardi 2 mai de la capitale, le jeune intermittent a prévu de mettre un mois pour arriver à Montpellier, siège de l'association. Il traversera 26 villes, dont plusieurs ont accepté le principe d'une rencontre, organisée autour de la projection du documentaire Du rejet au Refuge, réalisé notamment par l'ex Miss France Sonia ROLLAND, suivi d'un débat."Sensibiliser au sort des jeunes accueillis par le Refuge, faire connaître l'association, parler d'homophobie et, dans certains coins où le sujet peut rester compliqué à aborder, d'homosexualité tout court", résumait Julien MAS à quelques minutes de son départ. Réalisateur de télévision, il avait interviewé des jeunes de 18 à 25 ans hébergés par le Refuge en 2012, un échange qui l'avait "marqué et bouleversé".

Depuis sa création en 2003, plus d'un millier de jeunes gays, lesbiennes ou transgenres, au parcours souvent chaotique après le départ du domicile familial, ont été hébergés par le Refuge et pris en charge au niveau social, médical et psychologique. La ligne d'urgence du Refuge, accessible 24h sur 24, a reçu l'an dernier près de 1 100 appels de ces jeunes : demandes d'hébergement, besoin d'écoute, questions juridiques ou de suivi social notamment.

La projection, en avant-première, du documentaire inédit Homophobie, de victimes à combattants au musée Fabre

Le lundi 15 mai à 19h, à l'auditorium du musée Fabre, en ouverture de la Semaine Nationale 2017 du Refuge, Numéro 23 et Capa organisent la projection en avant-première du documentaire inédit Homophobie, de victimes à combattants réalisé par Nicolas BETHUNE et Laure BESSI. 

Cette projection sera donnée en présence d'Annie YAGUE, Adjointe au Maire de Montpellier, déléguée aux Affaires sociales et de Jérémie MALEK, Conseiller Municipal délégué à la Lutte contre les discriminations. Ce documentaire de 52 minutes donne la parole à celles et ceux qui ont été victimes d'homophobie et qui ont décidé de le combattre. Il sera diffusé dans le cadre de la collection "Ils font la France" le 15 mai à 22h30 sur la chaîne Numéro 23.

La Ville de Montpellier, 1ère collectivité en France à signer la Charte de l’Autre Cercle

Le 6 juin 2015, la Ville de Montpellier a signé la charte d’engagement LGBT – l’Autre CercleL’Autre Cercle, fédération créée en 1998, est l’une des principales structures regroupant des personnes exerçant, ayant exercé ou étant appelées à exercer des responsabilités dans le monde professionnel afin de combattre les discriminations liées à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre dans le monde du travail, mais également à favoriser la convivialité entre les adhérents.

Par cette charte, les entreprises ou organisations signataires s’engagent à :

• Créer un environnement inclusif pour les collaboratrices et collaborateurs LGBT,

• Veiller à une égalité de droit et de traitement entre toutes les collaboratrices et collaborateurs quelles que soient leur orientation sexuelle et identité sexuelle ou de genre,

• Soutenir les collaboratrices et collaborateurs victimes de propos ou d’actes discriminatoires,

• Mesurer les avancées et partager les bonnes pratiques pour faire évoluer l’environnement professionnel général.

Une Ville mobilisée dans la lutte contre les discriminations

Avec l’implication des services municipaux, la Ville répond aux besoins des Montpelliérains, par le soutien qu’elle apporte aux associations (subventions, mise à disposition de locaux et de matériel), par les événements qu’elle organise ou dont elle est partenaire, par des mesures sociales en faveur de plus d’équité.
Dans le cadre de la journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale, célébrée chaque année le 21 mars, la Ville de Montpellier a proposé deux demi-journées de sensibilisation sur le racisme ordinaire auprès des enfants de 7 à 11 ans fréquentant les 21 accueils de loisirs municipaux ou ALSH (Accueil Loisirs Sans Hébergement) le mercredi après-midi.

Par ailleurs, depuis avril 2016, la Ville de Montpellier est adhérente à la Coalition des villes européennes contre le racisme (ECCAR). L'objectif est d'établir un réseau des villes intéressées par l’échange d’expériences afin d’améliorer leurs politiques de lutte contre le racisme ainsi que toutes les formes de discriminations.

Partager sur :
LinkedIn Viadeo Twitter Facebook Email

Actualités

Voir toutes les actualités

webcam montpellier

webtv montpellier

CARTES MONTPELLIER

plateforme E-services

montpellier au qotidien - signaler un désagrément

Mairie de Montpellier

1, place Georges Frêche
34267 MONTPELLIER cedex 2

Tramway 1 et 3 arrêt Moularès Hôtel de ville
Tramway 4 arrêt Georges Frêche - Hôtel de Ville
Coord. GPS : 43°35'52"N, 3°52'39"E

04 67 34 70 00

Horaires d'ouverture de l'Hôtel de Ville :
Les lundi, mardi, mercredi, vendredi de 8h30 à 17h30
Le jeudi de 10h à 19h

Horaires spécifiques des services accueillant du public