Carte de la conduite des fontaines de St Clément et du Boulidou depuis leurs sources jusqu’à la ville de Montpellier, 1766

(Archives de la ville de Montpellier, ii772A, atlas de la fontaine de Saint-Clément, planche 1)

Les cartes de François Garipuy (1711-1782) sont pour l’époque des modèles de précision géométrique et descriptive. Au moment de la mise en exploitation de l’aqueduc Saint-Clément, on fit appel à lui et à son gendre Joseph-Marie de Saget (1725-1782), célèbre urbaniste de Toulouse, pour dessiner les plans techniques. Cette carte représente le tracé complet de l’aqueduc. Peinte à l’aquarelle, à l’échelle d’environ 1/5500 (386 mm pour 1000 toises), elle est remarquable pour son aspect très réaliste : les couleurs sont naturelles, les essences d’arbres et végétation différenciées, le relief et les affleurements rocheux habilement restitués.  L’aqueduc, représenté en pointillés quand il est souterrain, y est soigneusement reporté avec ses équipements : g pour regard, p pour pont, r pour reversoir, s pour passelit (passage de ruisseau maçonné pour isoler la conduite en sous-sol qu’il croise). C’est le seul plan de l’atlas portant les signatures de Saget et de Garipuy.

 

Image du plan représentant le franchissmeent du valon du Peyrou

Carte de la conduite de Saint-Clément depuis la Métairie Gros jusqu’à la place du Peirou contenant les divers projets proposés pour cette partie, vers 1766

(Archives de la ville de Montpellier, ii772A, atlas de la fontaine de Saint-Clément, planche 8)

Ce plan à l’encre et aquarelle, à l’échelle d’environ 1/2700, porte le visa de Coulomb, subdélégué de l’intendant du Languedoc, avec numéro d’ordre dans l’atlas (n° 8) et la mention « ne varietur » signifiant qu’il s’agit d’un document dans sa forme définitive.

On reconnait plusieurs variantes qui avaient été envisagées pour franchir le « vallon de la Merci » jusqu’au de la promenade du  Peyrou en forme de fer à cheval. Le tracé coloré en jaune, arrivant par une ligne diagonale à la place du « Peyrou », fut le projet initial proposé par l’entrepreneur de travaux Ricard, qui suivait les instructions de Pitot. Ce parcours, le plus économique, aurait tenu compte de façon optimale des contraintes du terrain. Les inspecteurs de leur côté avaient préféré l’idée d’axer l’ouvrage sur l’alignement déjà réalisé par l’architecte Daviler entre l’arc de triomphe et la statue de Louis XIV. Cette implantation aurait nécessité de travaux trop complexes. Le tracé qui l’emporta finalement, coloré en bleu, est un compromis garantissant la symétrie recherchée en faisant arriver les canalisations en deux segments formant un angle obtus. Ces deux segments de la partie terminale de l’aqueduc, d’environ 280m et 500m chacun, les Arceaux, structurent de nos jours le quartier du même nom.

Actualités

Voir toutes les actualités

Notre fil Twitter

webcam montpellier

webtv montpellier

CARTES MONTPELLIER

plateforme E-services

montpellier au qotidien - signaler un désagrément

Mairie de Montpellier

1, place Georges Frêche
34267 MONTPELLIER cedex 2

Tramway 1 et 3 arrêt Moularès Hôtel de ville
Tramway 4 arrêt Georges Frêche - Hôtel de Ville
Coord. GPS : 43°35'52"N, 3°52'39"E

04 67 34 70 00

Horaires d'ouverture de l'Hôtel de Ville :
Les lundi, mardi, mercredi, vendredi de 8h30 à 17h30
Le jeudi de 10h à 19h