Tribune politique

Retrouvez ici, tous les mois, la tribune politique.

Un article présent dans la rubrique :

Majorité municipale

RENOUVELLEMENT URBAIN : FAUTE POLITIQUE DE L’OPPOSITION !
Les élus de la liste « Montpellier, c'est vous » (Philippe Saurel)

Alors que le dossier ANRU (Agence nationale de renouvellement urbain) était présenté lors du dernier Conseil municipal, le groupe d'opposition « Élus socialistes, écologistes et progressistes » n'a PAS VOTÉ la délibération permettant d'intervenir sur les quartiers de la Mosson/Paillade/Hauts-de-Massane et Cévennes.
C'est une décision regrettable, presque irresponsable car le dossier est retenu par l'ANRU pour intervenir sur des « secteurs rencontrant des problèmes spatiaux et des difficultés sociales ». Les interventions programmées par la Ville et sa Métropole portent sur les actions menées pour améliorer la qualité de vie des habitants de ces quartiers, développer les activités économiques et commerciales et réduire les inégalités territoriales. Cette recomposition urbaine devra également permettre une meilleure prise en compte des questions de sécurité.
Comment peut-on refuser une telle démarche ? L'intérêt général doit primer sur les calculs politiques !
Cela n'a pas été le cas pour l'opposition des « Élus socialistes, écologistes et progressistes » sur ce projet fondamental de renouvellement urbain de notre ville.

Cette délibération permet d’obtenir des subventions de l’État et de mettre en place le processus de coopération avec les citoyens et représentants associatifs.
La volonté du Groupe majoritaire est bien de faire aboutir ce dossier pour intervenir sur des secteurs où les habitants sont dans l’attente d’évolutions sociales, architecturales, urbanistiques, économiques..., pour enrayer cette dynamique de paupérisation et de concentration des populations les plus fragiles.
À l’issue du dialogue, qui aura permis d’étudier plusieurs hypothèses d’aménagement, une équipe sera retenue et le projet urbain sera décliné en phase opérationnelle dans le programme de renouvellement urbain : c’est là tout l’enjeu de cette convention avec l’ANRU.
Nous restons vigilants sur l’évolution de notre ville et prenons nos responsabilités pour l’intérêt des Montpelliérains.
Nous reviendrons vers vous régulièrement pour vous informer des évolutions de ce dossier et des modifications sur le terrain !

Montpellier Notre Ville
n° 413- Septembre 2016

Opposition municipale

Les élus de la liste « Ici, c’est Montpellier »
(Jacques Domergue)

Aucun texte n’a été reçu

LA MUNICIPALITÉ DOIT SOUTENIR LES ASSOCIATIONS
Les élus de la liste « Montpellier avec Jean-Pierre Moure »
(Jean-Pierre Moure)

L’Antigone des associations, rendez-vous incontournable de la vie montpelliéraine, témoigne du dynamisme de notre belle ville.
De nombreux Montpelliérains sont bénévoles dans des associations. Ce temps donné et cette énergie investie sont une richesse. Cela participe à la cohésion de la ville et à son rayonnement.
Le monde associatif doit être davantage soutenu par la commune, dont c’est une des compétences. Or, depuis deux ans, le budget proposé par le Maire baisse fortement les subventions alors que d’autres villes, comme Rennes, font l’inverse. C’est le budget communication du Maire qui devrait baisser... Il est également regrettable que les salles et le matériel auparavant mis gracieusement à disposition soient dorénavant payants, fragilisant un peu plus les associations.
Les bénévoles ont besoin de sérénité pour agir et non de suspicion. Or les audits annoncés à grand fracas par le Maire ont contribué à instaurer de la défiance. De nombreux acteurs associatifs reconnus pour leur travail se voient parfois intimidés de manière inacceptable. Il faut rappeler que la liberté associative est indispensable à la vitalité démocratique. Dans le contexte d’épreuves que traverse notre pays, tout doit être fait pour permettre aux associations d’agir.
Montpellier doit soutenir le monde associatif pour faire vivre la belle idée de Fraternité.

 

ANNE BRISSAUD

Opposition, Centre Droit

Un grand merci à nos pompiers, sauveteurs et secouristes qui ont oeuvré cet été pour notre sécurité, bien souvent au péril de la leur. Bonne rentrée !

Montpellier Notre Ville
n° 413 - Septembre 2016

Partager sur :
LinkedIn Viadeo Twitter Facebook Email

Actualités

Voir toutes les actualités

webcam montpellier

webtv montpellier

CARTES MONTPELLIER

plateforme E-services

montpellier au qotidien - signaler un désagrément

Mairie de Montpellier

1, place Georges Frêche
34267 MONTPELLIER cedex 2

Tramway 1 et 3 arrêt Moularès Hôtel de ville
Tramway 4 arrêt Georges Frêche - Hôtel de Ville
Coord. GPS : 43°35'52"N, 3°52'39"E

04 67 34 70 00

Horaires d'ouverture de l'Hôtel de Ville :
Les lundi, mardi, mercredi, vendredi de 8h30 à 17h30
Le jeudi de 10h à 19h