Espace Saint-Ravy

L’Espace Saint-Ravy est une salle d’exposition municipale orientée vers la création émergente du territoire et ouverte gratuitement au public.

Présentation

Voir l'image en grand Espace Saint-Ravy © Jérôme BryonDans un souci permanent de promouvoir l’art dans la ville et de favoriser l’accès à la culture au plus grand nombre, la Ville de Montpellier met à disposition l’Espace Saint-Ravy, salle d’exposition dédiée aux plasticiens développant leur expression artistique sur le territoire montpelliérain.

L’Espace Saint-Ravy est situé dans l’Écusson, en plein cœur de la vieille ville et des circuits touristiques.

 

Pratique

Coordonnées Voir l'image en grand Agrandir le plan

Place Saint-Ravy — 34000 Montpellier
T +33 (0)4 67 34 88 80

Horaires d'ouverture

Du mardi au dimanche / 13h - 19h, en période d'exposition

Entrée libre et gratuite pour tous les publics / Accessibilité aux personnes handicapées

D'une terre à l'autre

 

Voir l'image en grandNissrine Seffar


6 - 28 août 2016


Vernissage le vendredi 5 août 2016


Guernica, Monte Cassino, la Place Tahrir…voici un échantillon des lieux témoins d’un passé ou d’une actualité douloureuse que Nissrine Seffar a choisi d’étudier.

Marocaine, résidant en France depuis 2011, Nissrine Seffar est sensible aux évènements sociétaux et historiques de la méditerranée. Elle parcourt depuis le printemps arabe les pays bordant la grande bleue pour recueillir les empreintes des sols. L’Histoire nourrit son histoire artistique.

« Prendre des empreintes des sols de chaque pays du pourtour méditerranéen est un projet pictural qui propose de multiples implications… Une valeur poétique, une orientation plus politique, engagée dans la recherche du lien qui unissait tous les peuples méditerranéens autour de la libre circulation d’idées. Enfin un aspect plus symbolique et interactif avec la participation des peuples rencontrés. »

Space in the space

 

Marion Cadiou, Adeline Gouyette et Floriana Marty


9 - 31 juillet 2016


Habiter l’espace de Saint-Ravy ! C’est l’objectif que se sont fixées les artistes Marion Cadiou, Adeline Gouyette et Floriana Marty. Une idée : donner leur définition de la notion d’espace ; une notion fréquemment sujette à polémique dans le monde de l’art contemporain tant elle est personnelle.

L’espace est en effet à la fois surface (distance entre deux points) et volume (contenant occupé). Face à cette ambiguïté linguistique, l’exposition « Space in the Space », va interroger, à travers le prisme de trois jeunes artistes, la notion d’espace liée à l’Espace Saint-Ravy : son environnement, sa représentation, son histoire...

Modules, dessins, expérimentations…Le public découvrira différentes productions inédites, créées autour et pour l’Espace Saint-Ravy.

Décevoir l'impossible

 

Voir l'image en grandDébit de Beau

 

11 juin - 3 juillet 2016

 

« Ces visions intimes, trafiquées à l’extrême, montées de toutes pièces, n’ont d’autre finalité que d’être partagées. » Sylvie Huet, alias Débit de Beau, est une jeune artiste de 50 ans qui a fait de la vie une force créatrice. Elle a bâti son propre univers à travers des images qu’elle aime appeler ses « photo-trafics ».

Tantôt graves, faisant référence au temps qui passe, à l’échec, au fardeau du monde, tantôt plus légers, ces « photos-trafics » aspirent, quel qu’en soit leur message, à la beauté.

« Le funambule », « Smile » ou encore « Big-fish », en tout, se sont plus de 30 œuvres qui seront dévoilées à l’Espace Saint-Ravy dans l’exposition intitulée « Décevoir l’impossible »… L’humain est systématiquement au centre des représentations et le flottement n’est jamais loin du vertige…

 

Site de l'artiste : http://www.debitdebeau.com

Quatre regards sur Montpellier

 

Voir l'image en grand

Narjes Behbehani, Théo Combes, Christophe Cordier et Sandra Mehl


14 mai - 5 juin 2016

 

« Nous sommes quatre photographes montpelliérains avec l’ambition de présenter quatre regards sur notre ville ; quatre aperçus d’un territoire en évolution avec un intérêt particulier pour les quartiers et les bâtiments en transformation ». C’est ainsi que Narjes Behbehani, Théo Combes, Christophe Cordier et Sandra Mehl parlent de leur passion commune.

 

Narjes Behbehani est née en 1979. Elle vit à Montpellier depuis 1997.
Elle pratique la photographie argentique et le Polaroïd, avec un intérêt particulier pour les détails, les traces, les accidents et les compositions graphiques.

Théo Combes est né en 1993. Il vit et travaille à Montpellier.
Formé à l'ESMA  de Montpellier, en section photographie et diplômé premier prix de sa promotion en 2015, il pratique le photoreportage, la photographie documentaire et le portrait. Pour cette exposition consacrée à Montpellier et à son territoire, il présente 30 tirages noir et blanc avec pour thème les nuits montpelliéraines à travers les Montpelliérains. 

Christophe Cordier est né en 1978. Il vit et travaille à Montpellier.
Formé à la fois en communication à Montpellier III et à l'UQAM  de Montréal, il travaille en tant que photographe patrimonial aux Archives départementales de l'Hérault. Il pratique une photographie axée sur le documentaire et le patrimoine historique. Il s'intéresse en particulier aux procédés historiques et alternatifs.

Sandra Mehl est née en 1980. Elle vit actuellement à Montpellier.
Elle pratique un travail photographique centré sur les questions d'appartenances sociales et territoriales. Ces principaux travaux ont été réalisés en Israël, dans les territoires palestiniens, sur le littoral méditerranéen et dans des quartiers populaires. Pour cette exposition consacrée à Montpellier et à son territoire, Sandra Mehl s’est immergée au sein d’une famille de la Cité Gély et a suivi le quotidien de deux pré-adolescentes.

Nature Ordure. Stratégie Adaptative

 

Voir l'image en grand

Nicolas Marquet

 

16 avril - 8 mai 2016

 

Le projet Nature Ordure. Stratégie Adaptative, est né d’un constat : l'homme moderne est en conflit avec son environnement. De ce postulat, Nicolas Marquet a construit son exposition Nature Ordure. Stratégie Adaptative, « un début de réponse vers un chemin de réconciliation » explique-t-il. « Créer la beauté par le déchet pour accentuer l'absence et le recul de la nature. Imaginer et recréer un monde à l’intérieur des déchets pour signifier le manque. »

Différents médium plastiques étayeront ses propos.
Tout d’abord, une installation de plus de 1500 papillons, découpés dans des emballages manufacturés, courra le long des murs et jusque sous les voutes en pierre de l'Espace Saint-Ravy. Disposés en nuée de plusieurs centaines d’insectes, les papillons constituent une métaphore de la nature ; les emballages dans lesquels ils sont confectionnés, une métaphore de la pollution liée à la consommation.
Les « maquet box » eux, représentent notre propre adaptation à la société de consommation. Ces petites boites de thé ou encore de biscuits recrées des espaces intimes en miniature : chambres à coucher, halls d’entrée, couloirs d’immeubles… Le spectateur pourra jeter un coup d’œil par le judas dont est ornée chaque boite.

 Des performances sont par ailleurs programmées :
- 15 avril dès 18h30 : « Après l’incendie…la pluie » par Nicolas Marquet
- 22 avril à 19h00: "Feminina integral", interprétée par Charo Beltran Nunez
- 29 avril à 19h00: performance de Leonardo Montecchia et Nicolas Marquet
- 6 mai à 19h00: performance de Vanessa Lextreyt

 Site de l’artiste : nicolas-marquet.jimdo.com

Le 19e Parcours d'Ateliers d'Artistes

 

Voir l'image en grand

8 - 10 avril 2016

 

Les 50 artistes montpelliérains participant au 19e Parcours d'Ateliers d'Artistes, présenteront une œuvre à l'Espace Saint-Ravy pour donner un aperçu de leurs travaux, avant d'ouvrir leurs ateliers au public samedi 9 et dimanche 10 avril 2016.

Photographie, sculpture, peinture, collage, calligraphie, dessin, design… C’est une véritable randonnée artistique en plein cœur de ville que propose une fois de plus l’Association « Les Briscarts » aux habitants de Montpellier et de sa métropole.

Les visiteurs, de plus en plus en nombreux au fil des éditions, pourront découvrir l’univers des artistes à l’Espace Saint-Ravy puis, les rencontrer sur leurs lieux de création. L’occasion d'échanger, in situ, sur leurs sujets d'inspiration, leur technique, leur évolution, leur parcours. Et pourquoi ne pas, franchir le pas et acquérir une œuvre !

Liste des 50 artistes : ADRA Camille, AICHELMANN Christophe, AKDOGAN Carole, B.AX, BASSEDE Francine, BASSETTO Francine, BEUCHER Véronique, BOCAJ, BOUCHACOURT  Marc, BOUËT François, CAJOU Linette, CAZILHAC Gisèle, CHETAIL Cécile, CHRISTIN Sabine, CIURANA Denise, CLAUDHIA G., COUCHINHO Marie, COUGOULE Christine, DEBIT DE BEAU, DELPECH Claire, DUGAS-DANESCU Antoinette, FARABI Sadik, FIORILE, GIRARD Elisabeth, HAAS Isabelle, JJ Anne, KLOD, LAFON Marc, LECRIVAIN Brigitte, LE GALL Nathalie, LEGER Jérôme, LHOMMET Véro, LOUPIAC Nyna, MAHI, MARIE M'ART, OZZOS, PESEZ Florence, PFAADT Aurélie, POULAIN  Eric, RABIA, SALHEN William, SALVAING Aurélie, SEB.M, SEIGNEURET Sylvie, SHANSHAN, SIMONE, TALATA Taos, THOMAS Karen, TOQUEBIOL Jean-Claude, YGRIE Sandrine.

Site des Briscarts : briscarts.com

Combinaisons

 

Voir l'image en grand

Jérémy Gabin

 

5 - 27 mars 2016

 

Des fleurs dans le ciel du Vietnam en guerre, une fusée qui s’écrase sur une plage américaine des années 1960, un fantôme géométrique et coloré remplaçant un père de famille lors d’un barbecue… Familier des réseaux sociaux, l’univers surréaliste de Jérémy Gabin sera pour la première fois montré au public grandeur nature.

Audacieux, le jeune artiste utilise la technique du photomontage, traditionnel ou numérique, en associant des éléments, souvent aléatoires, voire contradictoires et issus de supports visuels, d’époques ainsi que d’univers différents. Le résultat final est vif, coloré et parfois déroutant.

 À l’Espace Saint-Ravy Jérémy Gabin proposera également des structures aux inspirations urbaines qui apporteront volume et dimensions à l’exposition.

 

 Instagram de l’artiste : www.instagram.com/jeremy.gab

Monde de modernes!


Voir l'image en grandHansi Kaarü, Romain Ventura et Ekiem Barbier

 

30 janvier - 21 février 2016


« Putain de Monde », c’est le postulat à partir duquel Hansi Kaarü, Romain Ventura et Ekiem Barbier ont construit leurs propos artistiques. Un même thème, mais trois visions bien distinctes.

 Les trois artistes ont en effet des formes de représentations, des techniques picturales et des parcours très différents. Hansi Kaarü, l’« itinérant » et voyageur du collectif, travaille sur plusieurs types de supports. Il s’agit le plus souvent de matériaux bruts qu’il trouve sur son chemin : palettes, panneaux isorel, cartons et autres matériaux de récupération. Formé dans diverses écoles d’art, Romain Ventura s’intéresse quant à lui à l’image pure. « Je tente de réunir dans mon œuvre un large panel de notre époque grâce à l'appui de l'image numérique. » Enfin, Ekiem Barbier, DNAP (Diplôme national d’arts plastiques) en poche, centre ses recherches sur la peinture, la vidéo et la musique, dans le but de les connecter et de montrer des instants.

 Hansi Kaarü, Romain Ventura et Ekiem Barbier, proposeront à l’Espace Saint-Ravy des arrêts sur images pour mieux comprendre, à travers leurs prismes, le monde moderne. « Ce qui nous enthousiasme c’est l’espoir de faire péter les incompréhensions de cette modernité, de casser les codes, de révéler les réalités non-visibles, afin de tout faire rentrer dans notre petit cirque. Nous allons tenter de tracer un instantané de l'époque, afin d'être les témoins directs des bouleversements du monde. »

 

Site de l’exposition : http://mondedemodernes.wix.com/site

Horizons étonnés


Voir l'image en grandJulien Dartois, Florent Masante et Giulia Zanvit

 

6 - 24 janvier 2016

 

Nourris par différents apports de l’histoire de l’art, Florent Masante, Julien Dartois et Julia Zanvit créent des installations mêlant la peinture, la sérigraphie, la gravure, le son, la vidéo, la photographie et la sculpture.

Florent Masante tente de rendre contemporaines les valeurs du romantisme. La poésie est le moteur principal de la création de son langage artistique. Le travail de Julien Dartois quant à lui s’articule autour des processus de construction. Il créé des liens entre formes et matériaux. Enfin, les préoccupations de Giulia Zanvit s’orientent vers des émotions, des états, des sentiments qui n’ont pas de nom.

Malgré l’éloignement formel et intentionnel de leurs travaux, ces trois artistes exposent régulièrement ensemble. Cette volonté fédératrice se construit autour de leur fascination envers certaines formes de la beauté et le désir de créer des témoignages de celle-ci par l’appropriation de la matière. « Nos gestes visent un dialogue entre la pensée et l’intuition. Nous donnons une importance primordiale au geste, à la création qui recherche l’affirmation du soi ».

 

Sites des artistes :

www.jdartois.wix.com/jdartois

www.florent-masante.blogspot.fr

www.giuliazanvit.com

Exploration graphique

 

Voir l'image en grandEdel Truda

 

5 - 27 décembre 2015


« La représentation des êtres de la nature est le point de départ d’une recherche esthétique foisonnante et détaillée. Dans mes derniers travaux, cette expérimentation s'étend aux paysages. »

« Exploration graphique » témoigne de la pratique artistique récente d’Edel Truda : une œuvre graphique en noir et blanc avec comme mode d’expression le dessin et le dessin animé, ainsi qu’un fil rouge, les êtres vivants et les paysages.

Artiste plasticienne montpelliéraine, diplômée des Beaux-Arts de Nîmes, Edel Truda est sensible à l’image et à son mouvement. C’est ainsi en toute logique qu’elle étend sa pratique artistique, centrée au départ sur le dessin, à la vidéo, l’installation et au dessin animé.

 

 Site de l'artiste : edeltruda.wix.com/edel

18e Parcours d'Ateliers d'Artistes

Voir l'image en grand


27 - 29 novembre 2015


Afin de donner un aperçu de leurs travaux, les 50 artistes participant au 18e Parcours d'Ateliers d'Artistes, présenteront une œuvre à l'Espace Saint-Ravy. Ils ouvriront en parallèle leurs ateliers au public samedi 28 et dimanche 29 novembre 2015.

C’est une véritable randonnée artistique en plein cœur de ville que propose cette fois encore l’Association « Les Briscarts ». Photographie, sculpture, peinture, collage, calligraphie, dessin, design…de nombreuses disciplines artistiques seront mises à l’honneur tout le week-end.

Les visiteurs, de plus en plus en nombreux au fil des éditions, pourront découvrir l’univers des artistes à l’Espace Saint-Ravy puis, les rencontrer sur leurs lieux de création. L’occasion d'échanger, in situ, sur leurs sujets d'inspiration, leur technique, leur évolution, leur parcours. Et pourquoi ne pas, franchir le pas et acquérir une œuvre !

Liste des 50 artistes : Christophe AICHELMANN, Carole AKDOGAN , Walter BARRIENTOS, Francine BASSÈDE, Francine BASSETTO, Véronique BEUCHER, Sandra BITTOUN, BOCAJ, Marc BOUCHACOURT, François BOUËT, Alain BRECHBUHL, Linette CAJOU, Sabine CHRISTIN, Denise CIURANA, CLAUDHIA.G, Marie COUCHINHO, Christine COUGOULE, DEBIT DE BEAU, Emmanuelle DECK, DELPH', Sadik FARABI, Élisabeth GIRARD, Isabelle HAAS, Monica JACQUIN, Anne JEAN-JOSEPH, Marc LAFON, Nathalie LE GALL, Bertrand LECOINTRE, Brigitte LECRIVAIN, Véro LHOMMET, MARIE M'ART, Isabelle MARSALA, MIMA, Christine NEGRE, OZZOS, Aurélie PFAADT, Marie Agnès PLUMELLE, Éric POULAIN, Jean-François RIGAUDIN, William SALHEN, Aurélie SALVAING, SEB M, Sylvie SEIGNEURET, SHANSHAN, Taos TALATA, Karen THOMAS, Jean-Claude TOQUEBIOL, Jean-Luc TURLURE, VIARD, Sandrine YGRIE.

 

Site des Briscarts : briscarts.com

États Des Lieux

Voir l'image en grand
 
Corentine Le Mestre

 

7 - 22 novembre 2015


« De mes observations, je produis des captures, des données brutes que je rejoue dans l’espace d’exposition ».

Corentine Le Mestre nourrit ses projets artistiques de ses expériences, de ses voyages. Son activité artistique s’articule autour des notions de déplacements, de parcours et de territoires. En s’appuyant sur l’étude d’une déambulation, elle observe les espaces de manière sensible et intelligible. Elle est attentive à ce qui lui semble caractériser le lieu : son utilisation, son histoire, sa construction.

Á l’Espace Saint-Ravy, Corentine Le Mestre invitera le spectateur à suivre ses déambulations extérieures dans ce nouvel espace intérieur. Elle utilisera pour illustrer son propos divers médiums : photo, vidéo, son ou encore dessin. La scénographie de l’exposition « États Des Lieux » impliquera physiquement le spectateur et orientera sa circulation dans le lieu.

Corentine Le Mestre est actuellement étudiante en 5e année à l’Ecole des Beaux-Arts de Montpellier.

 

Site de l'artiste : corentinelemestre.wix.com/corentinelemestre

Petites Mesures


Voir l'image en grandAnouck Manzoni


3 - 25 octobre 2015


« Mon rôle est de transmettre des émotions, communiquer des états variables du vivant, donner envie de produire et de tracer, exprimer son Soi, se l’approprier et en devenir maître ».

L’expression artistique la définit. L’art graphique est son exutoire, sa matière, son univers. Ses expériences la pousse à créer. Chacune des œuvres d’Anouck Manzoni est une empreinte du temps, d’un lieu, d’une conversation, d’une réflexion, préalablement esquissées dans ses cahiers Moleskines. Ses dessins et peintures aux traits épurés, mélange d’encre de chine et de couleurs volontairement vives et poétiques, sont les traces d’un passé.

« Petites Mesures » fait référence au terme religieux, la mesure comme « un lien entre le fini et l’infini, entre Dieu et la créature ». « Petites Mesures » permet à l’autre d’évaluer - donner de l’importance aux choses, développer sa propre opinion, mesurer l’ampleur ou l’impact d’un élément.

 

Site de l'artiste : http://cargocollective.com/petitesmesures/

De Detroit à Montpellier : A place to rock

Voir l'image en grand


5 - 27 septembre 2015

 

C’est une exposition collective, proposée par l’association montpelliéraine « Lola Product », qui inaugurera cette nouvelle saison.  

« De Detroit à Montpellier : A place to rock » rendra hommage aux artistes de la scène rock issus de différentes disciplines, qui collaborent régulièrement ensemble à l’occasion de concerts, festivals, expositions, fanzines…La photographe américaine originaire de Détroit, Sue Rynski, véritable ethnologue de la scène underground US et européenne depuis les années 1970, sera l’invitée spéciale de cette exposition. Ses travaux seront parallèlement présentés à ceux d’artistes montpelliérains : le dessinateur et auteur de BD Mattt Konture, l’artiste dessinateur Nils Bertho, le photographe et réalisateur Ange Della Maggiore, l’artiste plasticienne Sandra Verine, l’artiste multimédia Arbre, le graphiste et musicien Vincent Van Gogo Vidor ainsi que le chanteur et guitariste Sonny Vincent.

L’exposition « De Detroit à Montpellier : A place to rock » donnera conjointement le coup d’envoi de la saison 2015-2016 de l’Espace Saint-Ravy et du Subsonica Open Air 2015, dont la 16e édition se déroulera du 9 au 12 Septembre sur l’Esplanade Charles de Gaulle.

 

Site de l'association : http://lolaproduct.free.fr/spip/

Outline 2

Voir l'image en grand


30 Avril - 24 Mai 2015

 

Avec Outline 2, quatre artistes, dont trois montpelliérains, nous invitent à découvrir leur savoir-faire et leur talent. Composée d’une vingtaine d’œuvres exclusives, l’exposition propose des créations variées qui regroupent différentes approches artistiques (peinture, dessin..).

Les artistes montpelliérains Fode, Momies et Zest sont aujourd’hui des figures de la scène urbaine nationale. Ils exposent ensemble pour la première fois et seront accompagnés par l’artiste international BomK.

Les quatre hommes sont liés par la même passion pour l’art urbain contemporain mais ont des styles singuliers avec des univers artistiques différents.

Exclusivement pour cet évènement, les visiteurs pourront découvrir une peinture originale réalisée à huit mains sur les murs de l’espace Saint-Ravy.

L’exposition Outline 2 est organisée en partenariat avec la Galerie Montana. Depuis 2006, cette galerie s’est toujours inscrite dans la volonté et le désir de faire découvrir à un large public des artistes appartenant à l’art urbain contemporain. Aujourd’hui elle est devenue un lieu incontournable de la cité méditerranéenne.

En décembre 2012,  la Ville de Montpellier a accueilli la première édition de l’exposition Outline, à l’espace Saint-Ravy. Suite au succès et à l’enthousiasme de cette édition, la Ville a souhaité renouveler cette aventure artistique.

 

http://www.montana-gallery-montpellier.com/

17e Parcours d'Ateliers d'Artistes

Voir l'image en grand


24 avril - 26 avril 2015


Les 44 artistes montpelliérains participant au 17e Parcours d'Ateliers d'Artistes, présenteront une œuvre à l'Espace Saint-Ravy pour donner un aperçu de leurs travaux, avant d'ouvrir leurs ateliers au public samedi 25 et dimanche 26 avril 2015.

Photographie, sculpture, peinture, collage, calligraphie, dessin, design… C’est une véritable randonnée artistique en plein cœur de ville que propose une fois de plus l’Association « Les Briscarts » aux habitants de Montpellier et de sa métropole.

Les visiteurs, de plus en plus en nombreux au fil des éditions, pourront découvrir l’univers des artistes à l’Espace Saint-Ravy puis, les rencontrer sur leurs lieux de création. L’occasion d'échanger, in situ, sur leurs sujets d'inspiration, leur technique, leur évolution, leur parcours. Et pourquoi ne pas, franchir le pas et acquérir une œuvre !

Liste des 44 artistes : Christophe AICHELMANN, Francine BASSEDE, Joan BEALL, Véronique BEUCHER, Sandra BITTOUN, BOCAJ, Marc BOUCHACOURT, Alain BRECHBUHL, Linette CAJOU, Gisèle CAZILHAC, Sabine CHRISTIN, Denise CIURANA, Claire DELPECH, Antoinette DUGAS-DANESCU, Claudia G, Alexandra GHEORGHIU, Elisabeth GIRARD, Rosario HEINS, Nathaly HERTWIG-GILLET, DEBIT DE BEAU, Monica JACQUIN, Anne JEAN-JOSEPH, Bertrand LECOINTRE, Brigitte LECRIVAIN, Nyna LOUPIAC, Isabelle MARSALA, MIMA, Marc NA, OZZOS, Florence PEZEZ, Aurélie PFAADT, Marie-Agnès PLUMELLE, RABIA, Jean-François RIGAUDIN, William SALHEN, Aurélie SALVAING, Sylvie SEIGNEURET LEONARD, Shanshan SUN, Taos TALATA, Jean-Claude TOQUEBIOL, Jean-Luc TURLURE, Noëlle VIARD, Claude WAGNER, Sandrine YGRIÉ.

 

briscarts.com

Street popping

Voir l'image en grand


XTREM & DEZEM

 

28 mars - 19 avril 2015


« Street popping » est né en 2014 de la rencontre entre deux artistes XTREM et DEZEM et de la confrontation entre deux univers le street-art et le pop-art.

L’exposition « Street popping », spécialement créée pour l’Espace Saint-Ravy, se décline en une vingtaine de toiles. Chacune des toiles évoque un thème, illustré par icônes, symboles et autres visuels connus par tout un chacun. On y retrouve pêle-mêle des héros de bande dessinée, des portraits de vedettes de la chanson ou encore les visages de stars du grand écran…Dans un style tantôt abstrait, tantôt figuratif, mais toujours volontairement coloré et dynamique.

Les deux artistes n’hésitent pas à multiplier leurs supports passant de la toile classique, aux plaques de PVC, de bois ou encore de métal et exploitent différentes techniques : acrylique, peinture aérosol, pochoir, gouache…

Franck B., alias XTREM, est un graffeur de 40 ans. Il produit son premier graff au début des années 1990 en Seine Saint-Denis, région où il est né. Il accroît par la suite son travail de création en rejoignant le groupe de graffeurs MCT (MCT pour « Malin Comme Tout », ou encore « Moi Contre Tous »). Aujourd’hui, XTREM peint parallèlement à sa vie professionnelle. Il organise et participe par ailleurs à de nombreuses rencontres autour du graffiti.

Mathieu M., alias DEZEM, est un artiste de 28 ans. Son domaine de prédilection est le street- art. Il fait ses premiers pas en la matière, en 2005, à Montpellier, sa ville natale. À la demande de son entourage, il s’exerce à peindre sur châssis. Par la suite, très naturellement il développe sur ce support ses travaux en exploitant des techniques mixtes telles que l’acrylique, l’encre et d’autres médiums.

 

https://www.facebook.com/xtrem.dezem

Espaces Imprévus

Voir l'image en grand

Sonia Bazantay

 

28 février - 22 mars 2015

 

« Chercheur du sensible », c’est ainsi que se définit Sonia Bazantay. Directrice Artistique, Plasticienne et Designer, elle exposera à l’Espace Saint-Ravy, un premier témoignage sur les recherches qui sous-tendent sa production. Autour de quelques pièces et motifs « pivots » cet itinéraire est un questionnement dynamique sur les mécanismes du sensible.

Les séries « Partitions » et « Lewitt’s » explorent  l’espace suggéré : la « manière couleur ». Il s’agit d’un système élaboré à partir de programmes vectoriels obsolètes, qui génère des espaces fictifs et vibratoires. Leur application sur différents supports, planes ou « articulés », en révèle les fluctuations.

La recherche sculpturale est évoquée en quelques accents. Elle est narrative : c’est avant tout une recherche sémantique autours de certains motifs, et de la figuration.

Sonia Bazantay dessine des objets, crée des décors pour la mode et le design. Elle a notamment collaboré en Italie et en France avec Alessandro Mendini, le bureau de tendances Nelly Rodi, avec les entreprises Diesel, Mattel, Ferrero...


http://www.aroundpattern.com/

Mail : espacesimprevus@aroundpattern.com

In-justice

Voir l'image en grand

Marc Gaillet


24 janvier - 15 février 2015

 

« Mes photographies sont composées d’une conjonction entre l’immédiateté de mon ressenti, en lien avec l’actualité,  et une mise en scène qui à travers l’absurde révèle notre capacité, inexorable, à répéter l’incommensurable. Elles vacillent entre, humour, désarroi et questionnement ». 

Dans son exposition In-Justice, présentée en avant-première au Palais de Justice de Carcassonne, entre novembre et décembre 2014, Marc Gaillet  met en relation deux environnements : l’art et la justice.

Á travers ses séries photographiques ou ses images uniques, entre métaphore et allégorie, directement inspirées par l’actualité du monde, Marc Gaillet s’engage à souligner que l’art est politique (mais pas politicien). Il se veut éveilleur de conscience, déclencheur de réflexion sur la société.

Autre temps fort :

Soirée de présentation de l’exposition par l’artiste le samedi 7 février 2015. Ouverture exceptionnelle de l’Espace Saint-Ravy jusqu’à 21h.

 

Dossier de Presse - Marc Gaillet

Des yeux courent dans la nuit

Voir l'image en grand


19 décembre 2014 - 4 janvier 2015

 

La ville. C’est le sujet central des recherches artistiques de Mathilde Séramour et Sophie Rouet, deux jeunes montpelliéraines issues des arts appliqués et des Beaux-Arts. L’une est photographe, l’autre est peintre. Les peintures de Mathilde Séramour répondent à une esthétique du recouvrement que l’on retrouve à travers les dessins et les photographies de manifestations de Sophie Rouet. 

L’exposition « Des yeux courent dans la nuit » présentera des œuvres personnelles et communes aux deux artistes. 

 

http://www.mata.portfoliobox.fr/

http://sophierouet.blogspot.fr/

Expositions précédentes

Partager sur :
LinkedIn Viadeo Twitter Facebook Email

Actualités

Voir toutes les actualités

webcam montpellier

webtv montpellier

CARTES MONTPELLIER

montpellier au qotidien - signaler un désagrément

Mairie de Montpellier

1, place Georges Frêche
34267 MONTPELLIER cedex 2

Tramway 1 et 3 arrêt Moularès Hôtel de ville
Tramway 4 arrêt Georges Frêche - Hôtel de Ville
Coord. GPS : 43°35'52"N, 3°52'39"E

04 67 34 70 00

Horaires d'ouverture de l'Hôtel de Ville :
Les lundi, mardi, mercredi, vendredi de 8h30 à 17h30
Le jeudi de 10h à 19h