Grippe aviaire

Communiqués de presse

  • Pour information,  suite à de nouveaux cas d’influenza aviaire hautement pathogènes H5N8 dans plusieurs pays d’Europe, le Ministère de l’Agriculture a décidé de relever le niveau de risque et plus particulièrement dans les zones humides qui concentrent la faune sauvage et constituent des arrêts sur la route des oiseaux migrateurs, dont fait partie Montpellier.
    Nous passons donc en "niveau « élevé

Télécharger le communiqué de presse

Télécharger le communiqué de presse, Ville de Montpellier

Evolution de la situation

Des mesures de protection doivent être mises en place pour Prévenir la diffusion de cas d'influenza aviaire hautement pathogene h5n8

 

La découverte de nouveaux cas d'influenza aviaire hautement pathogène H5N8 a conduit le ministère de l'agriculture à relever le niveau de risque vis-à-vis de la maladie à « élevé » sur l’ensemble du territoire national.

Nouvelles mesures à mettre en oeuvre



La découverte de nouveaux cas d'influenza aviaire hautement pathogène H5N8 en Hongrie, en Pologne, en Allemagne, en Croatie, aux Pays Bas, au Danemark et également autour du lac de Constance, à la frontière entre la Suisse, l'Allemagne et l'Autriche, a conduit le ministère de l'agriculture sur la base d’un avis de l’ANSES, à relever le niveau de risque vis-à-vis de la maladie de "négligeable" à "modéré" sur l’ensemble du territoire national.

Un premier foyer d'influenza aviaire hautement pathogène H5N8 sur le territoire nationale a été confirmé le 1er décembre 2016 par le laboratoire nationale de référence de l'ANSES dans une exploitation de canards située dans le Tarn.

Pour suivre l'évolution de la situation se référer au site du Ministère de l'Agriculture.  

Cette élévation des niveaux de risque conduit à mettre en place sur l’ensemble du territoire des mesures de biosécurité renforcées, définies par l'arrêté du 16 mars 2016.

 

La Ville de Montpellier demande aux détenteurs d'élevages de volailles à titre non-commercial d'appliquer les mesures détaillées sur le site http://www.montpellier.fr/1795-grippe-aviaire.htm comprenant notamment le confinement et la pose de filets permettant d'empêcher tout contact des volailles d'élevage avec les oiseaux sauvages.

 

Pour toute demande d’informations complémentaires :

Service Communal d’Hygiène et de Santé (SCHS) du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30, au 04.67.37.73.41, ou par mail schs@ville-montpellier.fr

 

Par ailleurs, l’arrêté ministériel du 16 mars 2016 impose des contraintes spécifiques pour l'utilisation des appelants pour la chasse au gibier d'eau, les lâchers de gibier à plumes ou de pigeons.

Pour rappel, les détenteurs de volailles non commerciaux (à partir d’une volaille), doivent procéder à leur déclaration telle que le prévoit l’arrêté ministériel du 24 février 2006 auprès du Service Communal d’Hygiène et de Santé de la ville de Montpellier. Les espèces à déclarer sont précisés sur le formulaire de déclaration cerfa N° 15472*01: https://www.formulaires.modernisation.gouv.fr/gf/cerfa_15472.do . 

Par ailleurs, l’arrêté ministériel du 16 mars 2016 impose des contraintes spécifiques pour l'utilisation des appelants pour la chasse au gibier d'eau, les lâchers de gibier à plumes ou de pigeons.


Pour toute demande d’informations complémentaires :

Service Communal d’Hygiène et de Santé (SCHS) du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30, au 04.67.37.73.41, ou par mail schs@ville-montpellier.fr

L'influenza aviaire en quelques mots

Questions-Réponses

Déclarer la détention de volailles , formulaire à destination des particuliers à renvoyer au SCHS, concernant les volatiles se situant sur Montpellier.

Document d'information relatif au renforcement des mesures de biosécurité pour lutter contre l'influenza aviaire dans les basses cours


Références réglementaires:

Arrêté ministériel du 16 novembre 2016, qualifiant le niveau de risque en matière d'influenza aviaire hautement pathogène.   

 Arrêté ministériel du 16 mars 2016, relatif aux niveaux du risque épizootique en raison de l'infection de l'avifaune par un virus de l'influenza aviaire hautement pathogène et aux dispositifs associés de surveillance et de prévention chez les volailles et autres oiseaux captifs.

Arrêté du 24 février 2006,  relatif au recensement des oiseaux détenus par toute personne physique ou morale en vue de la prévention  et de la lutte contre l'influenza aviaire.


Précautions à prendre pour la manipulation d’oiseaux

Précautions à prendre pour la manipulation d’oiseaux :

Définitions :  

a) “Volaille” : les poules, dindes, pintades, canards, oies, cailles, pigeons, faisans, perdrix, ainsi que les oiseaux coureurs (ratites), élevés ou détenus en captivité en vue de leur reproduction, de la production de viande ou d’œufs de consommation ou de la fourniture de gibier de repeuplement ou de tir ;

b) “Autre oiseau captif” : tout oiseau détenu en captivité à des fins autres que celles mentionnées au précédent alinéa, y compris ceux détenus à des fins de spectacle, de courses, d’expositions, de compétitions, d’élevage ou de vente ;

c) “Oiseau sauvage”: tout oiseau vivant en liberté, par opposition aux oiseaux détenus dans des exploitations;

d) “Détenteur” : toute personne, physique ou morale, qui a la propriété d’une ou de plusieurs volailles ou autres oiseaux captifs ou qui est chargée de pourvoir à leur entretien, à des fins commerciales ou non ;

e) “Influenza aviaire hautement pathogène” (IAHP) : une infection des volailles et autres oiseaux captifs.  

 

Manipulation d’oiseaux sauvages trouvés morts ou malades (tout oiseau vivant en liberté, en dehors de tout type d’exploitation):

Les oiseaux sauvages doivent être manipulés par une personne compétente de la FDC, de l’ONC (Office National de la Chasse), de la DDPP34 (Direction Départementale de la Protection des Populations de l’Hérault) du Ministère de la Santé et de la Solidarité ou de la Préfecture, qui portera obligatoirement des gants, un masque, une blouse, des sur chaussures ou des bottes.

 

→ Dans le cas du constat de mortalité d’un oiseau sauvage :

•s’il s’agit d’un cadavre d’oiseau sauvage de la famille des anatidés (canards, oies, cygnes) même isolé, il doit donner lieu à prélèvement pour autopsie au laboratoire de l’Hérault.

 

Il est donc important de signaler toute découverte de cadavre d’anatidé sauvage (ou mortalités regroupées d’autres oiseaux) au numéro unique du réseau Sagir (Tel: 04 67 34 29 91) ou en dehors des heures d’ouvertures et le week-end au standard de la Préfecture de l'Hérault ( Tél : 04 67 61 61 61), afin que la DDPP organise le transport du cadavre au laboratoire en coordination avec les services municipaux et le réseau Sagir (réseau de surveillance de la faune sauvage).

 

• si le cadavre n’est pas celui d’un anatidé, ou qu’il est isolé (découverte de moins de cinq cadavres dans un périmètre de moins de 500 mètres), celui-ci sera éliminé sans prélèvement via le cycle de collecte déjà mis en œuvre.

Les cadavres d’oiseaux doivent être recensés pour une surveillance d’un éventuel taux de mortalité anormal. Il faut contacter le Service Communal d’Hygiène et de Santé (au 04 67 34 73 41) aux heures ouvrables, ou bien l’astreinte de la Ville de Montpellier (en appelant le service des pompiers au 18), hors heures ouvrables, qui diligenteront le ramassage de l’animal mort situé sur le domaine public.

Sur le domaine privé, après signalement auprès du SCHS, l’animal mort devra être ramassé dans les conditions suivantes : le cadavre d'oiseau doit être mis dans un sac plastique étanche fermé hermétiquement, placé dans un second sac plastique étanche et fermé et le jeter dans un conteneur des ordures ménagères.

 

Rappel: Les oiseaux morts ne génèrent aucun aérosol susceptible de contaminer la personne qui les manipule mais le port de gants est obligatoire.

 

Manipulation de volailles élevées ou détenues ou de tout autre oiseau captif trouvés morts ou malades :

→ Dans le cas d’un constat de mortalité chez un détenteur de volaille (oiseau de basse-cour) et de canards, à des fins commerciales ou non commerciales, ou de tout autre oiseau captif, Il convient d’appeler la DDPP 34 au 04.99.74.31.50. En dehors des heures ouvrables, contacter la Préfecture Tél. 04 67 61 61 61.

Chaque détenteur d’oiseaux procède à une surveillance des oiseaux qu’il détient pour déceler l’apparition de symptômes de maladie ou la présence de cadavres d’oiseaux captifs ou sauvages. Il déclare sans délai au vétérinaire tout comportement anormal et inexpliqué des oiseaux ou tout signe de maladie.

La surveillance est obligatoire et quotidienne en niveau « élevé ». 

Rappel : aucun risque de contamination via un volatile mort, la consommation de volailles ou de produits issus des volailles (œufs, foie gras) ne présentent aucun danger.

Partager sur :
LinkedIn Viadeo Twitter Facebook Email

Actualités

Voir toutes les actualités

webcam montpellier

webtv montpellier

CARTES MONTPELLIER

plateforme E-services

montpellier au qotidien - signaler un désagrément

Grippe aviaire

Consulter

Agence française de sécurité sanitaire des aliments

Fiche de recensement

Mairie de Montpellier

1, place Georges Frêche
34267 MONTPELLIER cedex 2

Tramway 1 et 3 arrêt Moularès Hôtel de ville
Tramway 4 arrêt Georges Frêche - Hôtel de Ville
Coord. GPS : 43°35'52"N, 3°52'39"E

04 67 34 70 00

Horaires d'ouverture de l'Hôtel de Ville :
Les lundi, mardi, mercredi, vendredi de 8h30 à 17h30
Le jeudi de 10h à 19h